Maroc
A la Une

Prix du pain au Maroc : pas de hausse prévue pour l’instant

La Fédération Nationale des Boulangeries et Pâtisseries du Maroc a annoncé qu’il n’y aura pas d’augmentation immédiate du prix du pain de base, en attendant la possibilité de revoir les prix après la prochaine réunion avec les secteurs gouvernementaux concernés. Le but étant de trouver des solutions satisfaisantes aux problèmes urgents du secteur, suite à la hausse du prix des bouteilles de gaz.

Dans un communiqué publié à l’issue d’une réunion tenue ce jeudi, la Fédération a indiqué qu’elle est ouverte à une participation active à la séance d’écoute organisée par le Conseil de la concurrence sur la question de la levée des subventions sur la farine nationale, ainsi qu’à la communication avec le ministère de l’Intérieur et à l’accord pour organiser prochainement une réunion conjointe sur les questions urgentes du secteur, en présence de la Fédération, des ministères de l’Intérieur et de l’Agriculture, et de l’Office national des céréales et des légumineuses.

L’Union a décidé d’écrire au Premier ministre pour ouvrir un dialogue sur le dossier des revendications du secteur, puis au ministre de l’Intérieur pour traiter le problème de la prolifération des produits étamés, et d’écrire à la ministre des Finances pour accorder au secteur des boulangeries des conditions d’allègement en raison de sa fragilité, en réduisant ses contributions fiscales et sociales, comme c’est le cas pour les autres secteurs fragiles.

L’Union a également écrit à la Direction générale des impôts pour trouver une solution aux arriérés fiscaux pour qu’ils tiennent compte de la fragilité du secteur.

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Aïd Al Adha 2024: le prix de l’abattage à Casablanca













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page