Maroc

L’UNESCO évalue l’état de préparation du Maroc à l’intelligence artificielle

Le Ministère de la Transition Numérique et de la Réforme de l’Administration et l’UNESCO ont organisé conjointement, vendredi 17 Mai 2024, la conférence nationale sur l’utilisation et le développement responsables de l’intelligence artificielle au Maroc à l’occasion du lancement officiel du Rapport de l’UNESCO concernant l’évaluation de l’état de préparation du Maroc à l’intelligence artificielle (IA).

Lancé en présence de Ghita Mezzour, Ministre de la Transition Numérique et de la Réforme de l’Administration, et de Gabriela Ramos, Sous-Directrice générale de l’UNESCO pour les Sciences sociales et humaines, le Rapport d’évaluation de l’état de préparation du Maroc à l’intelligence artificielle trace les contours du paysage de l’IA du Royaume dans cinq (5) axes clés : économique, éducatif, législatif, socio-culturel et technico-infrastructurel ; et adresse dix-sept (17) Recommandations spécifiques au Maroc pour un développement et une utilisation de l’intelligence artificielle centrée sur l’humain.

Premier rapport à être publié pour un pays africain et arabe, le Rapport reconnait le leadership du Maroc en Afrique sur la question, tout en soulignant, entre autres, la nécessité d’anticiper et limiter les risques associés au déploiement de l’IA pour préserver l’égalité sociale et atténuer la fracture numérique, préparer les travailleurs aux changements induits par cette technologie, favoriser des approches durables dans l’intégration de l’IA dans l’agriculture et l’énergie, et d’autres secteurs.

Le 22 mars 2022, le Royaume du Maroc a fait partie des pays pionniers à s’engager dans la mise en œuvre de la Recommandation sur l’éthique de l’intelligence artificielle de l’UNESCO, , ayant pour pierre angulaire du développement de l’IA la protection des droits humains et de la dignité.

Dans ce cadre, le Ministère de la Transition Numérique et de la Réforme de l’Administration en collaboration avec l’UNESCO, et avec le soutien de la Fondation Patrick J. McGovern, , ont entamé le processus de mise en œuvre de cette Recommandation en déployant la Méthode d’évaluation de l’état de préparation développée par l’UNESCO, permettant de mesurer de manière quantitative et qualitative l’état de préparation du pays à l’IA, avec plus de 182 indicateurs et questions, et une évaluation minutieuse des atouts et points d’amélioration.

Le fruit de consultations et échanges multipartites, la préparation du rapport a impliqué le secteur public, privé et académique, avec plus de 50 institutions consultées, et avec l’appui du Ministère de la Transition Numérique et de la Réforme de l’Administration, responsable de la Stratégie numérique 2030, contribuant ainsi  à renforcer l’approche partagée et inclusive d’une vision nationale autour de l’IA au Maroc.

Cette conférence constitue également une étape majeure dans le projet « Exploiter le pouvoir de l’IA pour promouvoir l’égalité des chances dans le monde numérique » porté par les équipes du MTNRA et UNESCO, et soutenu par la Fondation McGover. Elle entend à servir de terrain de partage et d’échange autour des résultats des différentes concertations tenues tout au long du projet. C’est également une occasion pour partager les recommandations et initiatives identifiées, constituant un socle important en alignement avec la vision nationale pour exploiter le plein potentiel que pourrait offrir l’IA.

Cet événement était aussi une occasion importante pour le Maroc de faire le point sur ses progrès dans ce domaine, de se projeter vers l’avenir sur des bases solides et de contribuer aux différents chantiers en cours sur cette thématique.

S.L.

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Aïd Al Adha 2024: le prix de l’abattage à Casablanca













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page