Maroc

SNEP : avancée majeure avec l’extension des capacités de production à Mohammedia

A l’occasion de son 50ème anniversaire, la Société nationale d’électrolyse et de pétrochimie (SNEP), filiale de Ynna Holding, a officiellement inauguré, ce mercredi à Mohammedia, l’extension de ses unités de production.

Cette nouvelle extension, qui a nécessité un investissement de près de 600 millions de dirhams, va permettre d’augmenter les capacités annuelles de production de résine PVC (produit 100% recyclable) à 90.000 tonnes, et de compound PVC à 25.000 T, indique un communiqué de l’entreprise, précisant que ce projet d’extension a permis la création de 450 emplois permanents.

« Nous sommes fiers d’atteindre cette étape majeure dans l’évolution de notre entreprise. Ces nouvelles unités renforcent notre engagement envers la souveraineté industrielle nationale, le Made in Morocco, et l’excellence opérationnelle. Cet investissement ouvre également des perspectives pour la diversification de notre gamme de produits et l’expansion de nos parts de marché au niveau local et à l’international (…) », a déclaré Fayçal El Kadiri, directeur général de la SNEP.

Cet investissement représente également un nouveau tournant pour l’entreprise, qui se tourne vers la digitalisation et l’innovation technologique, à travers l’intégration d’un système numérique de contrôle à la pointe de la technologie, Distributed control system (DCS), conçu par Honeywell. Ce dernier permet une automatisation généralisée des différentes unités, et une sécurité intrinsèque des process, précise-t-on.

Parallèlement, la SNEP a déployé un nouveau système de gestion intégré de type ERP-SAP, qui, combiné au DCS, assure l’optimisation des ressources, et l’amélioration de l’efficacité opérationnelle, et par conséquent la compétitivité dans un environnement en constante évolution.

Triplement certifiée ISO 9001 (Qualité), 14001 (Environnement), 45001 (Santé Sécurité au Travail), l’entreprise a par ailleurs investi de manière significative dans des installations dotées de technologies vertes, qui favorisent la récupération d’énergie et la consommation de l’hydrogène vert, produit en interne, améliorant ainsi son efficacité énergétique et réduisant sa dépendance aux énergies fossiles. L’ensemble du complexe industriel SNEP est alimenté par une électricité à 98% de source éolienne, qui permet une réduction significative de son empreinte carbone.

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Hajj 1445: la chaleur tue près de 600 pèlerins  













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page