Maroc

El Jadida: les habitants se plaignent du goût de l’eau potable

Le groupe du Parti du Progrès et du socialisme, à la Chambre des représentants, a affirmé que la population d’El Jadida souffre de plusieurs problématiques liées essentiellement aux changements du goût de l’eau potable des robinets des habitations.

Dans une question adressée au ministre istiqlalien de l’Equipement et de l’Eau, Nizar Baraka, les députés du parti du Livre ont déploré l’amertume du goût de l’eau potable à El Jadida. Ce qui n’a pas manqué de susciter la grande colère et l’immense indignation de la population, surtout sachant que de nombreux citoyens ont souffert, ou souffrent encore, de diverses maladies sans doute inhérentes à la consommation de cette eau saumâtre, d’après la même source PPSiste.

Celle-ci a souligné que cette crise hydrique a mis la population dans une situation peu enviable, voire déplorable, occasionnée par les répercussion de cette eau sans doute, peu ou prou, polluée et au goût étrange et fade, incitant une frange de citoyens à avoir recours aux eaux des puits, ainsi qu’aux bouteilles d’eaux minérales, malgré leur cherté pour des familles nombreuses.

Rappelons qu’El Jadida, comme de nombreuses villes du Royaume , dont Rabat capitale administrative, et Casablanca, capitale économique du Royaume, compte énormément sur le projet de « l’autoroute de l’eau », consistant à l’interconnexion des bassins hydrauliques de l’Oued Sebou et de l’Oued Bouregreg. Cette « autoroute de l’eau » desservira également, plus tard, d’autres villes et régions du Maroc, au grand bonheur et à la grande satisfaction des citoyens.

Larbi Alaoui

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Pluies intenses et coups de tonnerre à Marrakech (Vidéo)













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page