Maroc

Maroc: colère sur la Toile à cause des mendiants

Les internautes des réseaux sociaux marocains ont lancé une grande campagne virtuelle vis-à-vis de la mendicité dans le pays, tout en appelant les autorités compétentes à prendre les mesures nécessaire de lutte contre ce fléau social.

Sur la Toile, le hashtag « Non à l’aumône! » est largement partagé, ayant pour but de combattre cette calamité appelée mendicité, devenue un « métier » qui rapporte gros aux personnes qui l’exercent et dont nombreuses sont celles qui ne sont pas dans le besoin, voire qui sont riches à millions et possédant biens immobiliers et voiture de luxe.

Au sujet de cette plaie sociale béante, de nombreux observateurs et acteurs associatifs ont insisté sur la prolifération des mendiants, depuis de nombreuses années, dans de nombreux quartiers et avenues de Casablanca. Ce qui ne manque pas de se poser plusieurs points d’interrogation sur les véritables causes et objectifs de ce fléau et, aussi, sur le rôle des institutions étatiques pour mettre un vrai frein à ce phénomène sociétal.

De son côté, l’assistance sociale au sein de l’Association du défi et de l’égalité a confirmé que la mendicité est devenue un phénomène social inquiétant et perturbateur de la vie quotidienne des citoyens. Et dans une déclaration à Le Site info, Rajae Hamine a précisé que de grandes franges de mendiants ont bifurqué d’indigents, demandeurs d’aide et d’assistance, en vrais professionnels de la manche, innovant en styles d’arnaque divers, dans le but d’embobiner les citoyens et de s’attirer leur pitié.

Notre interlocutrice a également précisé que la mendicité s’est transformée en phénomène lucratif rapportant beaucoup d’argent facile, sans effort aucun de la part des personnes qui la pratiquent, appelant à renforcer et à multiplier les mesures nécessaires et adéquates car ce fléau nuit à la réputation du Maroc et ternit son image.

Larbi Alaoui

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Jeux Olympiques : Aziz Akhannouch attendu à Paris pour la cérémonie d’ouverture











Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page