Maroc

La hausse des prix des tomates arrive au Parlement

Et rebelotte! La tomate a aussi fait des siennes, à quelques encablures du mois sacré de Ramadan où sa consommation double ou triple dans les ménages marocains. Ainsi, le prix du kilogramme de tomates oscille actuellement entre 10 et 13 DH. Un prix exorbitant, s’il en est!

Par conséquent, les citoyens pointent du doigt cette augmentation astronomique, qui s’ajoute à celle des prix des viandes, rouges et blanches, des fruits et légumes et d’autres produits de première nécessité.

Ces revues en hausse répétitives, dont pâtit le pouvoir d’achat des consommateurs, surtout ceux des classes défavorisées et précaires, aux faibles ressources pécuniaires limitées, ont débarqué sous l’Hémicycle par la voix de la députée  du groupe du PAM, à la Chambre des représentants, Nadia Benzedfa.

Celle-ci a adressé une question écrite à Mohammed Sadiki, ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, au sujet de cette revue à la hausse des tomates.

Cette plante potagère est utilisée presque quotidiennement chez les Marocains dans la préparation de nombreuses spécialités culinaires du cru, surtout pendant le mois de jeûne, et sa demande connaît une nette augmentation au niveau national, a rappelé la députée du parti du Tracteur.

Par conséquent, Nadia Benzedfa a appelé le ministre de tutelle à l’intervention de son Département afin que des mesures adéquates soient prises à ce propos. Et ce, en vue de permettre aux marchés et souks du Royaume d’être fournis en quantités nécessaires et suffisantes de tomates, à des prix abordables pour les consommateurs.

Larbi Alaoui

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Mawazine: Oum Kalthoum en hologramme impressionne le public (VIDEO)













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page