Maroc

Un journaliste suspendu pour avoir prononcé « Sahara marocain » sur BFM TV

La direction de la chaîne française BFMTV a décidé de suspendre le journaliste français d’origine marocaine, Rachid M’barki. Ce dernier est soupçonné de tenir des propos pro-marocains lors de certains passages sur la chaîne. BFM TV a décidé d’ouvrir une enquête pour savoir si le journaliste a subi des influences extérieures.

L’objet des interrogations ? Un sujet sur un forum économique organisé en juin dernier et qui lie le Maroc à l’Espagne. En lançant le sujet (Voir la vidéo ci-dessous), M’Barki indique que ce forum a été « rendu possible par le réchauffement des relations diplomatiques entre les deux pays depuis la reconnaissance par l’Espagne du Sahara marocain ».

La direction de BFM TV a réagi ainsi : « Nous ne pouvons tolérer aucun début de soupçon sur le travail de BFM et de ses 300 journalistes. Nous prendrons donc toutes les mesures juridiques, judiciaires, individuelles et d’organisation selon les conclusions de cette enquête ». Rachid M’barki (54 ans) travaille dans la chaîne depuis plus de 18 ans. Né à Toulouse, il fait des études de journalisme, travaille pour Euro News (1997-2000), Bloomberg TV (2000) avant de rejoindre BFM.

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Aïd Al Adha 2024: le prix de l’abattage à Casablanca













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page