En ContinuMaroc

Sahara: le Maroc salue une décision des États-Unis

Par LeSiteinfo avec MAP

Le Royaume du Maroc se félicite que la loi budgétaire des Etats-Unis au titre de l’année 2019 adoptée la veille par les deux Chambres du Congrès américain et promulguée ce vendredi par le président Donald Trump, stipule explicitement que “les fonds alloués [au Maroc] sous le titre III, sont également utilisables à l’assistance au Sahara”.

Dans un communiqué, le ministère des Affaires étrangères et de la coopération internationale (MAECI) souligne que « les pouvoirs exécutif et législatif américains, incarnés respectivement par le Président et les deux Chambres du Congrès, s’accordent à considérer la région du Sahara comme partie intégrante du Maroc et à la faire bénéficier des fonds de coopération au même titre que toutes les autres régions du Royaume ».

« Ce développement au niveau des Etats-Unis intervient quelques jours après l’adoption par l’Union Européenne des accords agricole et de pêche qui s’appliquent à l’ensemble du territoire national, y compris le Sahara marocain », note le ministère.

Cette nouvelle loi budgétaire des Etats-Unis appelle l’Administration américaine à soumettre, après consultation du HCR et du Programme Alimentaire Mondial, un « rapport au Congrès sur les mesures prises pour renforcer la surveillance de la livraison des aides humanitaires destinées aux réfugiés dans la région d’Afrique du Nord », dans une allusion claire aux populations des camps de Tindouf, poursuit le communiqué, relevant que ces dispositions se font l’écho des détournements et trafics avérés et documentés de l’aide internationale destinée aux populations de ces camps.

Une victoire pour le Maroc

Le président américain Donald Trump a promulgué, ce vendredi, la loi budgétaire adoptée la veille par le Congrès, permettant d’éviter une nouvelle fermeture partielle du gouvernement, a annoncé la Maison Blanche.

La loi budgétaire, qui ne comprend qu’un quart du budget réclamé par Trump pour la construction du mur à la frontière avec le Mexique, avait été adoptée à une écrasante majorité la veille par le Sénat, contrôlé par les républicains. La Chambre des représentants, contrôlée par les démocrates, l’a ensuite approuvée par 300 voix et 128.

Cette loi inclut environ 1,3 milliard de dollars pour la construction de 88 km de barrières physiques à la frontière avec le Mexique, loin des 5,7 milliards réclamés par Trump.

Pour combler cette différence, le président a eu recours, plus tôt dans la journée, à une déclaration d’état d’urgence nationale, une mesure extraordinaire qui lui permettrait de mobiliser des fonds pour la construction d’un mur à la frontière, sans passer par le Congrès.

Par ailleurs, la loi budgétaire pour l’année 2019, promulguée par le président Trump, inclut le Sahara marocain dans les aides financières attribuées au Maroc, ce qui constitue un revers cinglant pour les adversaires du Royaume.

Dans son volet relatif au budget du département d’Etat, la loi promulguée intègre le Sahara marocain dans les aides financières attribuées au Maroc à travers l’Agence des Etats-Unis pour le développement international (USAID).

Cette décision est une victoire pour le Maroc et un nouveau revers pour le l’Algérie et le polisario qui caressaient le rêve désespéré que la loi promulguée sépare le Sahara du Maroc.

S.L. (avec MAP)

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Les gardiens de voitures sèment l’anarchie à Marrakech













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page