En ContinuMonde

Affaire Khashoggi: Trump a fini par céder

Sous la pression de l’opinion publique américaine, Donald Trump a fini par durcir le ton envers l’Arabie Saoudite au sujet de l’affaire de Jamal Khashoggi, tué au consulat saoudien à Istanbul.

Le président américain a évoqué des «mensonges» dans les explications fournies par Ryad sur la mort du journaliste saoudien. « Il y a manifestement eu tromperie et mensonges (…) Leurs histoires partent dans tous les sens », a-t-il déclaré dans un entretien accordé au Washington Post.

Pourtant, le locataire de la Maison Blanche avait auparavant jugé « crédible » la version des autorités saoudiennes selon laquelle Khashoggi aurait été tué au cours d’une rixe au consulat.

Rappelons que l’Arabie Saoudite a finalement admis, samedi, que Jamal Khashoggi a été tué au consulat saoudien d’Istanbul, selon l’agence de presse saoudienne SPA.

“Les discussions entre Jamal Khashoggi et ceux qui étaient avec lui au consulat à Istanbul ont terminé en rixe, ce qui a provoqué sa mort”, a affirmé l’agence.

“Ahmad al-Assiri, Vice-président du service général de renseignement n’est plus à son poste”, selon un décret royal cité par les médias saoudiens.

L’assassinat du journaliste saoudien Jamal Khashoggi continue de faire couler beaucoup d’encre. Le quotidien turc Yeni Safak a annoncé mercredi 17 octobre qu’il a eu accès à un enregistrement sonore des faits.

D’après l’enregistrement, Jamal Khashoggi préparait son mariage et s’était rendu le 2 octobre au consulat de son pays en Turquie pour des démarches administratives. C’était la dernière fois que le journaliste a été vu.

Le journal a ainsi confié que Jamal a été torturé au cours d’un interrogatoire et que ses doigts ont été coupés avant d’être entièrement décapité, vivant, par des agents saoudiens à l’intérieur du consulat.

S.L.

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Pluies intenses et coups de tonnerre à Marrakech (Vidéo)













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page