Economie

RSE et croissance : l’union incontournable pour un succès durable

Au regard des enjeux actuels, les entreprises ne peuvent plus se permettre de manquer d’ambition en matière de RSE. Les talents, les clients, les consommateurs, les pouvoirs publics… sont de plus en plus sensibles et exigeants envers les pratiques des entreprises, et la RSE devient même un facteur différenciant essentiel sur le marché. Une approche RSE efficace s’avère financièrement rentable, estime McKinsey. Les entreprises figurant dans le top 100 de «best place to work» pouvaient générer des rendements de 2,3 à 3,8% supérieurs par an à ceux de leurs pairs, sur un horizon de plus de 25 ans.

Face à l’urgence climatique et à l’accélération des bouleversements sociétaux, la responsabilité sociale et environnementale (RSE) des entreprises émerge comme un pilier central au sein des comités de direction, au même titre que les fonctions traditionnelles. Les chefs d’entreprise ont davantage conscience que ce sujet ne peut plus être relégué au second rang et que la création de valeur future passera par des modèles économiques durables. «Nous voulons qu’il soit retenu de nous, autant un modèle de réussite économique qu’un modèle de l’entreprise responsable mue par du sens», témoigne Nadia Ben Bahtane, Chief Brand & Engagement officer d’Intelcia.

En effet, talents, clients, consommateurs, pouvoirs publics… sont de plus en plus sensibles aux comportements des entreprises, et la RSE devient un élément de différenciation essentiel sur le marché. Il ne s’agit plus d’une tendance passagère ou d’un exercice de communication pour améliorer l’image, mais bien d’une démarche structurée où les considérations sociales, environnementales et éthiques font partie intégrante du modèle d’affaires.

«L’engagement envers nos parties prenantes est intrinsèquement lié à notre histoire. Nous avons bâti notre stratégie RSE en concertation avec ces dernières afin que leurs attentes soient non seulement entendues mais, aussi et surtout, intégrées à notre modèle d’activité», soutient Nadia Ben Bahtane.

En adoptant cette approche holistique, les entreprises démontrent un engagement envers la société et l’environnement qui va au-delà de la simple maximisation des profits. «Les bailleurs de fonds et les donneurs d’ordre portent désormais une attention accrue aux aspects sociaux, sociétaux et éthiques, ainsi qu’à la gouvernance des entreprises, ces dimensions étant considérablement appuyées par de nombreuses évolutions réglementaires», appuie Radia Cheikh Lahlou, directrice générale de Déclic conseil en RSE.

Avantages concurrentiels et attractivité marque employeur
Une démarche RSE solide crée de la valeur, comme le souligne McKinsey dans l’un de ses articles (ESG framework|McKinsey). En s’appuyant sur cinq leviers, le prestigieux cabinet de conseil explique comment une approche RSE efficace peut être financièrement rentable, impactant la croissance du chiffre d’affaires avec, notamment, le recrutement de clients sensibles au développement durable.

De plus, elle favorise une réduction des coûts grâce à une consommation d’énergie moindre et une diminution significative des déchets. Au-delà de la minimisation des interventions réglementaires et juridiques, une démarche RSE solide permet d’augmenter la productivité des collaborateurs, de par une motivation accrue, et d’accroître l’attraction des talents grâce à une crédibilité sociétale renforcée.

Selon Alex Edmans, de la London business school, cité par McKinsey, les entreprises qui figuraient sur la liste des «100 meilleures entreprises pour lesquelles travailler», de Fortune, généraient des rendements boursiers de 2,3 à 3,8% supérieurs par an à ceux de leurs pairs, sur un horizon de plus de 25 ans.

Par ailleurs, l’optimisation des investissements et des actifs renforce la relation positive entre RSE et rentabilité financière. Formaliser sa démarche RSE procure donc des avantages concurrentiels significatifs. La RSE n’est plus simplement une option ou une pratique marginale, elle devient un moteur de croissance incontournable pour les entreprises.

En plaçant la durabilité au cœur de leurs activités, les entreprises peuvent non seulement prospérer à long terme, mais aussi contribuer de manière significative à la construction d’un monde plus équitable et durable. La RSE n’est plus seulement une philosophie, elle est devenue un impératif stratégique.

Sanae Raqui / Les Inspirations ÉCO

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Aïd Al Adha au Maroc: combien coûtera le mouton ?













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page