Economie

Chiffre de la semaine. 100

C’est, en milliards de dirhams, le sigma des investissements annoncés en 2023 dans l’industrie automobile marocaine par trois entreprises chinoises spécialisées dans la productaion de batteries de voitures électriques. L’Empire du milieu est aussi celui des milliards.

Le groupe Gotion High-Tech injectera à lui seul près de 65 milliards pour la construction d’une gigafactory, d’une usine de batteries qui devrait être opérationnelle en 2030. Le vif intérêt que la Chine manifeste aujourd’hui à l’égard du Maroc témoigne, s’il en est, de la qualité des relations diplomatiques et économiques entre les deux pays.

Il porte aussi la marque de la stratégie africaine de la superpuissance asiatique, mais est motivé, avant tout, par les nombreux avantages comparatifs du Royaume, son sol riche en matières premières entrant dans la fabrication de batteries, le cobalt et le phosphate, entre autres, mais aussi son écosystème automobile tout aussi fertile, sa main-d’œuvre qualifiée…

Mehdi Labboudi / Les Inspirations ÉCO


whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp

Enseignement : la date des prochaines vacances scolaires











Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page