Economie

Électrification : Stellantis et Samsung annoncent une deuxième “gigafactory”

Après avoir investi plus de 2,5 milliards de dollars en 2022 dans la construction d’une “gigafactory” aux États-Unis dans le cadre de leur coentreprise StarPlus Energy, Stellantis NV et Samsung SDI ont remis le couvert. Les deux partenaires viennent d’annoncer la conclusion d’un protocole d’accord pour la construction d’une deuxième usine de production de batteries, aux États-Unis toujours. Une nouvelle gigafactory dont le démarrage est prévu début 2027. Elle disposera d’une capacité de production annuelle initiale de 34 gigawattheures (GWh).

Pour rappel, la première “gigafactory” devrait débuter son activité au premier trimestre 2025 avec une capacité annuelle portée à 33 Gwh, alors qu’il était initialement prévu qu’elle ne produise que 23 Gwh. Une troisième unité industrielle de ce type, basée aux États-Unis, là encore, figure dans l’agenda des deux géants mondiaux. Il n’en faudra pas moins pour répondre à l’explosion de la demande de véhicules électriques en Amérique du Nord. Histoire de ne pas faire de jaloux, l’Europe, où l’électrification avance également à grands pas, aura également droit à trois “gigafactories”. Ces six futures usines revêtent une importance majeure pour Stellantis, qui vise, conformément à son plan stratégique Dare Forward 2030, un mix de ventes de véhicules électriques (BEV) de 100 % pour les voitures particulières en Europe à l’horizon 2030 et, à la même date, de 50 % pour les voitures particulières et les pick-up aux États-Unis. Par le truchement de ses 14 marques, le groupe prévoit, par ailleurs, de disposer de 75 modèles électriques à la même échéance et d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2038.

«Cette nouvelle usine contribuera à atteindre notre objectif ambitieux de proposer au moins 25 nouveaux véhicules électriques sur le marché nord-américain d’ici la fin de la décennie. Nous continuons à augmenter notre capacité de production aux États-Unis en collaboration avec notre partenaire Samsung SDI et nous posons les prochains jalons pour atteindre notre engagement de neutralité carbone d’ici 2038», s’est félicité Carlos Tavares, directeur général de Stellantis.

Mehdi Labboudi  / Les Inspirations ÉCO

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Aïd Al Adha au Maroc: combien coûtera le mouton ?













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page