Economie

Le Maroc, pays le plus sûr d’Afrique du Nord pour les investisseurs

Coface, organisme spécialisé dans l’assurance internationale pour le commerce extérieur, a publié son rapport risques pays 2016. Les notes des pays d’Afrique du Nord ont connu une dégradation, notamment l’Algérie et la Tunisie. Quant au Maroc, les risques politiques et d’impayés restent «convenables».

Dans un contexte régional instable, le Maroc envoie un message de confiance aux investisseurs. En effet, ce rapport révèle que le Maroc est le pays le mieux classé d’Afrique du Nord. De plus, la note du Maroc est restée la même au cours de ces cinq dernières années, alors que tous ses voisins ont été dégradés.

Coface établit son analyse sur la base de sept catégories de «probabilité de défaut des entreprises» allant du niveau A1 (très faible) à E (extrême), en passant par A2 (peu élevé), A3 (satisfaisant), A4 (convenable), B (assez élevé), C (élevé) et D (très élevé).

Le Maroc est situé dans la catégorie A4 (niveau convenable du risque). L’Algérie a été de nouveau rétrogradée. Elle demeure fortement dépendante des hydrocarbures qui rapportent 95 % des recettes extérieures et contribuent à 60 % du budget de l’État. Dans un contexte de baisse du prix du baril à l’international, sa note a été abaissée en catégorie C avec un niveau de risque élevé.

La Tunisie est classée en catégories B (niveau assez élevé). L’économie tunisienne ne s’est toujours pas relevée des attentats commis en 2015. La confiance des ménages et des entreprises n’est pas au rendez-vous. Le pays n’a pas profité de la reprise faible de l’Europe ni de la baisse du prix des hydrocarbures. Quant au secteur du tourisme, il ne risque pas de se relever avant un long moment.

Pour des raisons politiques et sécuritaires évidentes, la Libye se voit octroyer la note E soit un niveau de risque «extrême». Dans un contexte de crise libyenne, le pays est rongé par l’insécurité et le terrorisme. Son voisin égyptien se relève petit à petit. L’accès au pouvoir de Sissi a eu un impact positif sur l’économie du pays. L’Égypte est classée en catégorie C, synonyme de risque élevé.

Selon le rapport de la Coface, le risque pays au niveau mondial est jugé «assez élevé». Des pays comme la Chine ou les Etats-Unis ont vu leur note dégradée à cause de la conjoncture actuelle. Quant à l’Europe, le Brexit risque d’avoir un impact sur l’activité des pays.

Khadija El Jerrari

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Aïd Al Adha au Maroc: combien coûtera le mouton ?













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page