Sport

Tennis/dopage: la suspension de Simona Halep réduite à neuf mois

Par LeSiteinfo avec MAP

La championne de tennis roumaine, Simona Halep, suspendue quatre ans par l’International Tennis Integrity Agency (ITIA) pour deux infractions à la réglementation antidopage, a vu sa peine réduite à neuf mois par le Tribunal arbitral du sport, mardi.

Après trois jours d’audience début février, la juridiction sportive a estimé que le contrôle positif de l’ex-N.1 mondiale, lauréate de Roland-Garros 2018, venait d’un « supplément contaminé », et que les anomalies de son passeport biologique ne suffisaient pas à prouver une conduite dopante, selon un communiqué.

Le TAS a donc désavoué l’ITIA, qui avait sanctionné Simona Halep le 22 septembre 2023, et réclamait dans cette procédure arbitrale « une période de suspension allant de quatre à six ans » contre la double lauréate en Grand Chelem.

La juridiction de Lausanne promet de préciser « dès que possible » les conséquences pratiques de sa décision, soit une suspension allant du 7 octobre 2022 au 6 juillet 2023 – déjà purgée avant même que Simona Halep fasse appel – et l’annulation de tous ses résultats entre le 29 août 2022 et le 7 octobre 2022.

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Aïd Al Adha au Maroc: combien coûtera le mouton ?













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page