Maroc

Marocains séquestrés en Birmanie: nouveau rebondissement dans l’affaire

Six Marocains détenus dans le camp de Tai Shang, dans l’État de Karen, en Birmanie, ont été libérés après avoir payé les rançons réclamées par des gangs chinois spécialisés dans la traite des êtres humains. Selon une source sûre de Le Site info, les Marocains détenus sont soumis aux pires formes de torture. Ils sont électrocutés, fouettés et privés de nourriture et de sommeil.

En mai dernier, la Commission des victimes de la traite des êtres humains en Birmanie avait révélé qu’un Marocain a été libéré après que sa famille a payé sa rançon. Il  a été remis au président de l’organisation internationale « Global Advance Projects » et recevait les soins nécessaires.

Pour rappel, des gangs chinois avaient capturé un groupe de Marocains et les ont soumis à des tortures pour obtenir de l’argent. Les organisations humanitaires restent la seule solution pour intervenir en vue de la libération des détenus.

H.M.

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Les gardiens de voitures sèment l’anarchie à Marrakech













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page