Maroc

Le Maroc et Inetum s’unissent pour l’emploi : 1500 postes à pourvoir d’ici 2027

Par LeSiteinfo avec MAP

Le Maroc et le spécialiste européen des services numériques Inetum ont signé, lundi à Rabat, un mémorandum d’entente autour d’un projet d’extension des activités du Groupe dans plusieurs villes marocaines, pour la création de 1.500 emplois à l’horizon de 2027.

Pour un investissement prévisionnel de plus de 50 millions de dirhams (MDH), le protocole d’entente a été paraphé par le ministre délégué chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’Évaluation des politiques publiques, Mohcine Jazouli, la ministre déléguée chargée de la Transition numérique et de la Réforme de l’administration, Ghita Mezzour, le président-directeur général du groupe Inetum, Jacques Pommeraud et le directeur général de l’Agence Marocaine de Développement des Investissements et des Exportations (AMDIE), Ali Seddiki.

Ce protocole d’entente vise à renforcer la collaboration entre le Groupe Inetum et le Royaume pour atteindre les objectifs stratégiques communs, dont le soutien à la transition numérique du Maroc en investissant dans des technologies avancées, en développant des services innovants et en créant des emplois qualifiés et à très forte valeur ajoutée.

A cette occasion, M Jazouli a indiqué que cette initiative témoigne de l’engagement d’Inetum à contribuer au développement économique et technologique du Maroc, soulignant que le développement de l’investissement dans ce secteur d’avenir pour l’économie marocaine est clé pour la création d’emplois qualifiés pour les jeunes diplômés. De son côté, M. Pommeraud a souligné que « le Maroc, idéalement positionné à proximité de l’Europe, est une pierre angulaire » de la stratégie globale de son groupe dont l’objectif est d' »investir durablement dans le potentiel humain et technologique marocain ».

Inetum, en triplant son effectif au Maroc d’ici 2027, offre une opportunité pour les professionnels hautement qualifiés au Maroc, a-t-il estimé, précisant que son groupe a également pour projet d' »implanter un centre de service Achat à Casablanca, qui deviendra un centre opérationnel pour l’ensemble du groupe Inetum ».

Pour sa part, Mme Mezzour a relevé que ce partenariat annoncé entre Inetum et le Maroc promet la création de 1.500 emplois à haute valeur ajoutée pour les jeunes marocains, et ce, dans différentes régions du Royaume.

Selon la ministre, ce projet ambitieux est aligné avec la montée en gamme continue du secteur de l’outsourcing et témoigne de l’attractivité croissante du Maroc pour les investisseurs dans le domaine du numérique, grâce aux ressources humaines qualifiées, l’accompagnement du gouvernement, et aux infrastructures de qualité dont dispose notre pays. Implanté au Maroc depuis 2003, Inetum accompagne les entreprises dans leur transformation numérique, en proposant une prise en charge complète de leurs projets, de la conception à la mise en œuvre et à la maintenance. Inetum dispose d’un FabLab inauguré en 2021 à Casablanca pour accompagner ses clients en matière d’innovation et leur permettre de découvrir les dernières avancées technologiques, telles que l’intelligence artificielle générative.

A travers ces initiatives, Inetum réaffirme son engagement dans le développement technologique et économique du Maroc, avec un investissement qui vise à développer le nearshore en améliorant le service rendu aux clients avec un meilleur ratio investissement/efficacité, ainsi qu’à accélérer l’intégration de l’IA Générative chez tous types de clients.

Il s’agit également d’accompagner la croissance locale des besoins en IT, en cohérence avec le développement économique du pays, selon Inetum qui développe des services de proximité pour ses clients.

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Aïd Al Adha au Maroc: combien coûtera le mouton ?













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page