Maroc

Le ministère de la Santé fait état d’une hausse des cas de rougeole

Par LeSiteinfo avec MAP

Le ministère de la Santé et de la Protection sociale a fait état, lundi, d’une hausse des cas de rougeole au Maroc, notant que les mesures de veille épidémiologiques déployés et les compagnes de vaccination ont permis de contenir la propagation de la maladie dans deux provinces.

Dans le cadre de sa politique de communication, le ministère informe les citoyens qu’une hausse des cas de rougeole a été enregistrée au Maroc dans un contexte mondial marqué par une flambée épidémique de cette maladie et sa propagation dans plusieurs régions, notamment en Europe, en Afrique et aux États-Unis, indique le ministère dans un communiqué.

À l’échelle nationale, une augmentation significative de cas de rougeole a été observée depuis la mi-septembre dernier, en particulier dans la région Souss-Massa, précise la même source, notant qu’immédiatement après, le ministère, à travers ses services régionaux et provinciaux, a pris une série de mesures de terrain portant sur le renforcement de la veille épidémiologique et des campagnes de vaccination, ce qui a permis de contenir la propagation de la rougeole, les cas enregistrés ces dernières semaines étant concentrés dans les seules provinces de Taroudant et de Chtouka Ait Baha.

Le ministère note, à ce sujet, que les enquêtes épidémiologiques sur le terrain ont relevé une baisse de la demande de vaccination dans plusieurs agglomérations, ce qui a favorisé la propagation du virus et l’émergence de foyers épidémiques. Rappelant que la vaccination demeure le moyen le plus efficace pour prévenir de nombreuses maladies infectieuses, dont la rougeole, le ministère exhorte les parents à respecter le calendrier vaccinal adopté dans le cadre du Programme national d’immunisation, qui prévoit l’administration de deux doses contre la rougeole aux neuvième et dix-huitième mois, leur recommandant de se rendre à l’établissement de santé le plus proche en cas de symptômes de la maladie (éruption cutanée accompagnée de fièvre) pour recevoir un traitement approprié et éviter les complications.


Le ministère de la Santé et de la Protection Sociale offre gratuitement des services de vaccination à travers son réseau d’établissements de soins de santé primaire dans les différentes préfectures et provinces du Royaume, le Programme national d’immunisation étant l’un de ses programmes prioritaires, rappelle-t-on.

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Aïd Al Adha au Maroc: combien coûtera le mouton ?













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page