Maroc

Adéquation formation-emploi : un défi toujours d’actualité

La mise en œuvre efficace des mesures prévues par le PACTE ESRI 2030 et une collaboration étroite entre le monde académique et professionnel sont essentielles pour former une main-d’œuvre compétente et opérationnelle, ainsi que pour stimuler le développement économique du Maroc. Ce sont là quelques initiatives gouvernementales et défis auxquels sont confrontées les institutions d’enseignement pour améliorer l’adéquation entre les formations  et les besoins du marché  de l’emploi. 

Dans le cadre de notre enquête sur l’enseignement supérieur au Maroc et son impact sur l’employabilité des diplômés, nous avons eu l’honneur d’interviewer Hind Benkirane, une figure éminente de l’enseignement et des partenariats entreprises. Avec une solide expérience dans le domaine de l’éducation et une position influente en tant que responsable du département pédagogique et du partenariat entreprise au sein d’une Université privée, elle apporte un éclairage précieux sur les critères déterminant la qualité d’une formation, les initiatives gouvernementales pour améliorer l’adéquation entre les formations et les besoins du marché de l’emploi, ainsi que les défis auxquels sont confrontées les institutions d’enseignement au Maroc.

Hind Benkirane est convaincue que «la qualité d’une formation se mesure essentiellement à travers des critères tels que le matching entre la formation de l’étudiant et le profil recherché par l’entreprise, l’employabilité rapide des lauréats, leur intégration dans des entreprises de renom, leur capacité à occuper des postes de responsabilité, ainsi que la polyvalence et la transversalité de leurs compétences». Elle ajoute également que «l’ouverture à l’international et l’implication des entreprises dans la formation des étudiants par le biais du mentoring sont des éléments clés qui contribuent à garantir une formation de qualité et une meilleure adéquation avec les besoins du marché de l’emploi».

la bonne formule à trouver
Concernant les initiatives mises en place pour améliorer l’adéquation entre les formations dispensées et les besoins du marché de l’emploi, la responsable pédagogique souligne l’importance du Plan national d’accélération de la transformation de l’écosystème de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation (PACTE ESRI 2030).

Elle explique : «Le PACTE ESRI 2030, lancé par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation vise à rapprocher l’enseignement supérieur du monde professionnel.

Ce plan prévoit, notamment, l’introduction de nouvelles filières en adéquation avec le tissu économique, le développement des compétences personnelles et transversales, ainsi que l’inclusion des méthodes numériques dans les programmes de formation». En outre, elle insiste sur «la nécessité d’une collaboration étroite entre les entreprises et les établissements d’enseignement supérieur pour associer le monde professionnel aux projets des étudiants et assurer une employabilité rapide des lauréats».

De nombreux défis à relever
Interrogée sur les défis auxquels sont confrontées les institutions d’enseignement pour garantir une formation de qualité et une meilleure adéquation avec le marché de l’emploi, Hind Benkirane indique : «Les principaux défis résident dans la nécessité de suivre les tendances du marché en introduisant de nouvelles filières en phase avec l’évolution technologique. Il est également essentiel de rechercher des partenariats de renom à l’international pour renforcer la crédibilité des diplômes et favoriser l’insertion professionnelle des diplômés».

Elle insiste également sur l’importance de «mettre en place des programmes innovants et polyvalents pour répondre aux besoins changeants du marché de l’emploi, ainsi que de recruter des enseignants compétents, praticiens et maîtrisant les outils numériques pour offrir une formation de qualité». L’experte souligne par ailleurs que «la nécessité de développer des laboratoires de recherche au sein des écoles et universités avec l’infrastructure est nécessaire pour garantir la mise en pratique des formations et promouvoir l’innovation».

Hind Benkirane
Responsable pédagogique

«L’ouverture à l’international et l’implication des entreprises dans la formation des étudiants, par le biais
du mentoring, sont des éléments clés qui contribuent à garantir une formation de qualité et une meilleure adéquation avec les besoins du marché de l’emploi.»

Khadim Mbaye / Les Inspirations ÉCO

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Aïd Al Adha au Maroc: combien coûtera le mouton ?













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page