Maroc

La BNPJ sur les traces des fuites des auditions parlementaires

La Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) s’est saisie du dossier se rapportant aux fuites autour de la commission d’enquête parlementaire sur la situation de la caisse marocaine de retraite (CMR).

Les enquêteurs ont commencé à auditionner le président de cette commission Aziz Benazzouz, le chef du groupe des conseillers du PAM  à la deuxième chambre. Celui-ci devait s’expliquer sur les informations ayant circulé dans les médias suite à la parution du chef de gouvernement, Abdelilah Benkirane, en tant que président du conseil d’administration de la CMR.

D’après la presse locale qui a confirmé ces informations, la BNPJ compte ainsi convoquer toutes les personnes ayant un lien direct ou indirect avec cette affaire.

A noter que la loi prévoit la confidentialité totale des séances d’audition des commissions d’enquêtes parlementaires. Tout contrevenant est passible d’une amende 1000 à 10 mille dirhams ou d’une peine de prison d’un à cinq ans. Et c’est le président de la Chambre des conseillers, Hakim Benchammas qui a déposé un recours auprès de la justice pour déterminer les auteurs et les origines de ces fuites.

Mehdi Demni

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Officiel : la Coupe d’Afrique au Maroc à partir du 21 décembre 2025













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page