En ContinuMaroc

Maroc: 250.000 tonnes de viandes consommées échappent à tout contrôle

Sur un total de 550.000 tonnes de viandes produites et consommées au Maroc en 2016, près de 250.000 tonnes ont été produites hors des abattoirs, lit-on dans un rapport de la Cour des comptes.

Cette quantité de viandes consommées et non contrôlées (45 %) proviendrait en grande partie des circuits clandestins, le reste de l’abattage rituel ou festif effectué directement par les ménages.

Ce phénomène serait imputable à une série de facteurs, notamment la multiplicité des taxes qui pèsent sur le coût d’abattage, l’insuffisance du service rendu par les abattoirs, la fuite devant le contrôle sanitaire et l’ineffiscience des contrôles et des sanctions, explique la Cour.

Quelque soixante-dix abattoirs à travers le territoire national font l’objet de contrôles réalisés par les Cours régionales des comptes entre l’année 2007 et l’année 2015 .

Les conclusions de ces contrôles, notifiées aux ministres de l’Intérieur et de l’Agriculture et de la pêche maritime, relèvent les carences récurrentes concernant les modes de gestion des abattoirs, les conditions hygiéniques et sanitaires d’abattage, ainsi que la distribution des viandes.

Outre le cadre juridique des abattoirs, les insuffisances soulignées concernent également les sites d’implantations, les équipements dont les chambres de froid ou, encore le respect de l’environnement.

H.A.

 

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Les gardiens de voitures sèment l’anarchie à Marrakech













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page