En ContinuMaroc

Marrakech: des responsables et élus accusés de spoliations foncières

Des activistes des droits de l’Homme envisagent de déposer plainte pour dénoncer de nombreux déséquilibres financiers constatés dans des projets réalisés sur des terrain qui appartiennent à l’Etat.

Selon des sources du quotidien Al Massae, dans sa livraison de ce lundi 17 septembre, des activistes possèdent des documents qui prouvent que des élus et des responsables partisans, qui géraient les affaires territoriales et locales à l’époque des maires Omar Jazouli et Fatima-Zahra Mansouri, seraient impliqués dans des escroqueries de fonciers et de projets destinés à l’intérêt public pour le développement de la ville ocre.

Les mêmes sources ont signalé que ces personnes ont détourné ces projets d’intérêt public pour leur intérêt personnel. Ces données pourraient trainer des responsables de partis, élus et fonctionnaires devant la justice après l’achèvement des enquêtes de la police judiciaire spécialisées dans les crimes de détournement de fonds.

Sont en jeu dans ces affaires d’escroquerie de fonciers de l’Etat plusieurs millions de dirhams après la réalisation de grands projets réalisés par d’importantes entreprises connues, sur des terrains destinés à des espaces verts dans les environs d’Al Azzouzia et Sidi Ganem.

Hassan Manyani

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Mawazine: Oum Kalthoum en hologramme impressionne le public (VIDEO)













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page