Monde

Russie: Poutine officiellement réélu pour un cinquième mandat

Par LeSiteinfo avec MAP

La Commission électorale centrale de Russie (CEC) a validé, jeudi, les résultats de l’élection présidentielle qui s’est déroulée du 15 au 17 mars, confirmant un cinquième mandat pour le président sortant Vladimir Poutine.

« Les résultats ont été validés à l’unanimité par tous les membres de la Commission électorale centrale. Vladimir Vladimirovitch Poutine est élu président de la Fédération de Russie », a annoncé la présidente de la CEC, Ella Pamfilova, lors d’une conférence de presse.

Qualifiant d' »historique » le scrutin présidentiel, la cheffe de la CEC a relevé que Poutine a recueilli 87,28% des suffrages. « En ce qui concerne les résultats du vote, 76.277.708 électeurs ont voté pour Vladimir Poutine, c’est-à-dire 87,28% du nombre d’électeurs qui ont participé au vote », a-t-elle précisé, notant que le taux de participation a atteint 77,49%.

Concernant les résultats des trois autres candidats, Pamfilova a relevé que Nikolaï Kharitonov, candidat du Parti communiste de la Fédération de Russie (KPRF), occupe la deuxième place avec 4,31% des voix (3.768.470 votes), suivi du candidat du parti Nouvelles personnes Vladislav Davankov qui a recueilli 3,85 des suffrages (3.362.484) et du candidat du parti libéral-démocrate de Russie Léonid Sloutski avec 3,2% des suffrages (2.797.629).

Dans une adresse à la nation diffusée par la télévision publique dans la foulée de l’annonce des résultats officiels, Poutine a remercié tous ceux qui ont participé au vote, et s’est engagé à faire tout ce qui est en son pouvoir pour justifier la confiance portée en lui.

« Je comprends que ce niveau de confiance accroît la responsabilité envers la Russie, pour le bien-être de notre peuple, et nécessite un engagement et une efficacité encore plus grands de ma part personnellement et de la part de toute notre équipe », a-t-il assuré.

Poutine s’est également engagé à mettre tout en œuvre pour la concrétisation des différents projets et programmes annoncés fin février dans son discours annuel devant l’Assemblée fédérale, composée de la Douma et du Conseil de la fédération.

« Chaque candidat (aux élections, ndlr) avait sa propre approche pour résoudre des problèmes spécifiques », a-t-il poursuivi, ajoutant qu’il utilisera certainement toutes les propositions constructives et toutes les idées qui ont trouvé un écho auprès des électeurs dans l’intérêt du développement du pays.

Conformément aux dispositions de la loi électorale russe, le vainqueur de l’élection présidentielle doit être investi le 7 mai 2024.

S.L

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Aïd Al Adha au Maroc: combien coûtera le mouton ?













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page