Monde

Danger des réseaux sociaux sur les enfants : les patrons de Facebook, Tiktok et Snapchat s’excusent

Plusieurs hauts responsables des réseaux sociaux ont été auditionnés mercredi par le Congrès américain sur les risques que leurs produits posent aux jeunes.

Des dirigeants de Meta, TikTok, Snap, Discord et X, anciennement connu sous le nom de Twitter, ont témoigné devant la Commission des affaires judiciaires du Sénat, en présence de certaines parents d’enfants victimes d’abus sur les réseaux sociaux.

Le PDG de Meta, Mark Zuckerberg, a présenté ses excuses aux familles présentes dans la salle d’audience.

« Je suis désolé pour tout ce que vous avez traversé », a-t-il déclaré. « Personne ne devrait subir les choses que vos familles ont subies », a reconnu Zuckerberg.

Le sénateur républicain du Missouri Josh Hawley a appelé Zuckerberg à « indemniser » les familles dont les enfants ont été victimes d’abus.

Le PDG de Snap, Evan Spiegel, a également présenté ses excuses aux familles dont les enfants sont décédés après avoir acheté de la drogue sur Snapchat.

« Je suis vraiment désolé que nous n’ayons pas pu empêcher ces tragédies », a déclaré Spiegel, avant de détailler les efforts déployés par sa société afin de protéger les jeunes utilisateurs.

Plusieurs sénateurs ont exprimé leur indignation face aux pratiques technologiques, accusant les dirigeants des réseaux sociaux de ne pas faire assez d’efforts pour prévenir les abus et protéger les jeunes.

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Aïd Al Adha au Maroc: combien coûtera le mouton ?













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page