Maroc

Plages d’Al Hoceima : la baignade interdite après 20 heures

Hassan Zitouni, gouverneur de la province d’Al Hoceïma, a émis quelques décisions concernant l’organisation de la saison estivale 2024.

L’article premier stipule que la saison estivale sur les plages relevant de la juridiction territoriale de la province d’Al Hoceïma commencera le 1er juin 2024 et se terminera le 30 septembre 2024.

En ce qui concerne les horaires de surveillance, la décision précise que la surveillance sur les plages autorisées à la baignade débutera à 8 heures du matin et se terminera à 8 heures du soir. La baignade est interdite en dehors des heures de surveillance.

Pour les plages non surveillées, des panneaux portant les mentions « Plage non surveillée, baignade interdite » doivent être installés par les collectivités territoriales concernées en coordination avec les autorités compétentes.

Par ailleurs, les collectivités territoriales doivent installer des panneaux indiquant les noms des plages, leur emplacement, leurs caractéristiques, et les zones autorisées ou interdites à la baignade. Elles doivent également interdire l’utilisation des jets-skis privés dans certaines zones.

La décision du gouverneur inclut une série de mesures préventives, telles que la création d’une commission locale pour chaque collectivité territoriale disposant d’une plage, sous la présidence de l’autorité locale, chargée de mettre en œuvre les dispositions de la circulaire conjointe du ministre de l’Intérieur et du ministre de l’Équipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau.

Les mesures incluent la fourniture d’ambulances à proximité des plages autorisées à la baignade, l’interdiction des sports non autorisés sur les plages, l’interdiction des animaux de compagnie, de la consommation de chicha et de substances interdites, ainsi que la circulation et le stationnement des véhicules sur la plage, à l’exception des véhicules de secours et de sécurité autorisés.

Pour la sécurité, la décision stipule que les autorités locales, les services de sécurité, les forces auxiliaires, la protection civile, les collectivités territoriales et les services concernés doivent assurer la disponibilité des ressources humaines et des moyens nécessaires pour la sécurité et la santé des estivants, en prenant des mesures préventives.

Des centres de sécurité de plage seront créés pour maintenir l’ordre, et les estivants seront régulièrement informés de l’état de la mer en coordination avec les services de protection civile. Les équipes de secours saisonnières seront renforcées par des sauveteurs formés et équipés des moyens d’intervention nécessaires.

La décision interdit également le camping sur les plages et dans les campings non autorisés ou ne répondant pas aux normes de santé et de sécurité.

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Officiel : la Coupe d’Afrique au Maroc à partir du 21 décembre 2025













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page