Maroc

Contrôle des prix: les autorités de Marrakech se mobilisent

La commission mixte de contrôle des prix et de la qualité des produits alimentaires relevant de la préfecture de Marrakech, a intensifié ses opérations dans les différents points de vente et marchés de gros et de détail, avec l’avènement du mois sacré du Ramadan.

A travers ses multiples descentes, la commission veille ainsi au suivi de l’opération d’approvisionnement régulier et en quantités suffisantes des marchés en produits de base, au contrôle des prix et de la qualité des produits mis en vente et à la lutte contre toute éventuelle spéculation ou fraude.

Dans ce cadre, les membres de la commission ont effectué, mardi, une tournée dans le marché de gros des légumes et fruits afin de sensibiliser les commerçants sur la nécessité du respect rigoureux des prix et de la qualité ainsi que des lois en vigueur, l’objectif étant la protection du consommateur et la préservation de son pouvoir d’achat.

Dans ce sillage, le chef de la Division des Affaires Economiques et de la Coordination de la wilaya de Marrakech- Safi, Maâti Alga, a fait état d’un approvisionnement normal et régulier de tous les marchés, soulignant qu’aucun manque de produits, notamment à forte demande pendant ce mois béni n’a été constaté.

Dans une déclaration à la MAP, le responsable a expliqué que l’abondance des produits a engendré une baisse des prix par rapport à l’année dernière, précisant que le prix des tomates a reculé de 11 à 5 DH et celui des oignons de 15 à 8 DH, alors que les prix des fruits ont connu une légère hausse qui ne dépasse pas 10%.

Les services de contrôle à la wilaya de la région Marrakech-Safi demeurent mobilisés et ont procédé à la mise en place de trois commissions qui veillent quotidiennement dans les quartiers et les marchés hebdomadaires au contrôle de la qualité des produits et à maintenir l’équilibre entre l’offre et la demande, tout en agissant fermement contre toute tentative de monopole ou de spéculation susceptible de provoquer une hausse de la demande et des prix, a-t-il fait savoir.

La commission de contrôle mènera aussi une campagne de sensibilisation au sein des chambres professionnelles afin de trouver des solutions aux problèmes soulevés et de prendre des mesures préventives pour pallier à tout éventuel déficit constaté sur le marché, a conclu Alga.

De leur côté, plusieurs commerçants ont confirmé l’approvisionnement régulier et normal des marchés en toutes sortes de légumes et fruits pendant le mois sacré, faisant état d’une baisse des prix par rapport à l’année écoulée.

S.L.

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Aïd Al Adha au Maroc: combien coûtera le mouton ?













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page