Maroc
A la Une

Rabat: les travaux sont lancés pour la nouvelle gare de Hay Riad

L’Office National des Chemins de Fer (ONCF) a annoncé, vendredi, le lancement des travaux de construction d’une nouvelle gare de Hay Riad et la reprise des travaux de la gare de Rabat-Ville.

« Dans le cadre de la poursuite de l’ambitieux programme de modernisation des gares ferroviaires à travers le Royaume, l’ONCF entreprend deux projets d’envergure dans la capitale, à savoir, la construction d’une nouvelle gare à Hay Riad et le redémarrage des travaux de la gare de Rabat-Ville », indique l’ONCF sur son site web.

S’inscrivant dans la dynamique de transformation amorcée par le projet « Rabat, ville lumières » et venant répondre aux impératifs de développement de l’activité du transport de passagers, les gares ferroviaires se positionnent, désormais en véritables centres de vie et pôles d’échange multimodaux.

Dans cette optique, la nouvelle gare de Hay Riad bénéficie d’un emplacement stratégique et sera réalisée sous forme d’une gare pont constituant un trait d’union entre l’avenue Annakhil et l’avenue Hassan 2 tout en desservant le complexe sportif Moulay Abdellah, précise l’ONCF.


Et d’ajouter que cette gare nouvelle génération qui sera dotée des différentes commodités, telles que les parking et commerces, sera adaptée aux dessertes de proximité et devra être opérationnelle avec la future CAN qui sera abritée par le Maroc en 2025.

En concomitance avec la réalisation de la nouvelle gare de Hay Riad, l’ONCF annonce la reprise les travaux de construction du nouveau complexe ferroviaire de Rabat-Ville.

« Cette reprise a commencé par des travaux préparatifs en décembre 2023, s’en suivront les travaux effectifs d’adaptation selon un nouveau concept architectural extérieur », explique la même source.

Rappelons que face à des contraintes, notamment techniques, accentuées par l’avènement de la crise sanitaire, les travaux de ce grand projet avaient été interrompus.

Toutefois, l’ONCF a souligné que cette interruption a été l’occasion de lancer l’étude d’impact patrimoniale du projet, au regard de la valeur universelle de cet édifice se situant au cœur de la ville de Rabat qui est classée patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO.

L’arrêt a également permis de revisiter le concept architectural du projet, essentiellement au niveau de sa verrière, poursuit l’ONCF, notant que ce nouveau concept permettra de mieux valoriser l’intégrité architecturale et visuelle de l’environnement immédiat du patrimoine art-déco du XXème siècle.

« Face à sa complexité et des défis qu’il présente, de par son environnement avoisinant très saturé, ce projet mobilise des moyens logistiques, techniques et sécuritaires exceptionnels pour assurer les travaux de construction, dans des conditions optimales tout en maintenant l’exploitation et la circulation normale des trains », fait savoir l’Office.

Par la construction de ces nouvelles gares, l’ONCF affirme son engagement en faveur du développement de solutions de mobilité plus durables, intelligentes et à forte valeur ajoutée.

S.L.

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Aïd Al Adha au Maroc: combien coûtera le mouton ?













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page