Maroc
A la Une

Décès de l’humoriste Wahid Bouzidi à Marrakech: ce que l’on sait

Wahid Bouzidi, l’Humoriste français d’origine algérienne, est décédé à l’âge de 45 ans, selon l’annonce publiée sur son compte officiel Facebook.

Victime d’un accident vasculaire cérébral le mercredi 16 août, pendant ses vacances estivales à Marrakech, et transféré d’urgence à l’hôpital, l’artiste y est resté dans le coma jusqu’à son décès, dimanche 20 août.

D’après le quotidien français « Le Parisien », le défunt artiste a rendu son dernier souffle dans une clinique privée de Marrakech, sachant que Wahid Bouzidi a échappé à un AVC en 2021. Et après s’en être sorti, il avait déclaré: « Depuis un mois, je pouvais à peine marcher et les médecins me répétaient qu’il ne m’était plus possible de remonter sur scène ».

Rappelons que le défunt a été un humoriste célèbre dans le monde artistique, aussi bien en France qu’auprès du public de son pays d’origine. En plus de ses « one man show », Il avait aussi fait du cinéma et sa longue filmographie a débuté en 2005 dans « Ze film », long métrage Guy Jacques, jusqu’à 2023 dans « Bac+ 12 » de Michel Bulteau.

Parmi les autres fims connus où a joué Wahid Bouzidi, citons « Case départ », « Beur sur la ville », « Kanyamakan, ainsi que « Nicky Larsen et le Parfum de Cupidon » et « Super-héros malgré lui », deux films de Philipe Lacheau.

L’humoriste a aussi fait partie des membres très connus du « Jamel comedy club », dont les épisodes étaient diffusés sue Canal+, comme il a participé à plusieurs édition du « Marrakech Du Rire ». Les téléspectateurs marocains savent aussi que Wahid Bouzidi a été très souvent parmi les invités de l’émission de TF1 « Vendredi tout est permis ».

Larbi Alaoui

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Arrestation de Mohamed Boudrika en Allemagne : ce que l’on sait













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page