Maroc

Après la marche de Casablanca, la riposte se prépare

Piqués dans leur amour propre, les islamistes entendent élever leurs voix lors d’une manifestation qu’ils comptent organiser dimanche prochain, en réponse à celle qui a eu lieu dimanche. 

Des internautes, qu’on peut aisément identifier comme des supporteurs du PJD et de la mouvance islamiste en général, ont lancé un appel à la mobilisation pour une manifestation le dimanche 25 septembre. Les initiateurs visent à rassembler autour de leur slogan un million de participants. Ils entendent revendiquer la dignité, le respect de la constitution, le bannissement du « Tahakkoum », la neutralité de l’Etat, la lutte contre le Fassad et contre la laïcité.

Il est donc bien évident que cet appel se veut une riposte à la marche de Casablanca, qui a été organisée contre l’islamisation de la société et la propagation des idées obscurantistes. Les participants y ont soulevé des slogans contre la politique du gouvernement.

Même si la participation n’a pas atteint des chiffres très importants, la marche a eu le mérite, malgré tout, d’avoir mobilisé l’opinion publique.

A l’issue de cette marche, une vive polémique a éclaté sur les réseaux sociaux. Beaucoup ont été déçus de voir des vidéos qui montrent la faible participation et l’amateurisme de l’encadrement.

Certains sites (jusqu’ici inconnus) ont inondé la toile de déclarations de certains participants qui auraient été manipulés par les agents d’autorité et envoyés à cette manifestation dont ils ignoraient l’objectif.

D’autres images ont essayé de montrer l’insignifiance de cette marche en zoomant sur des zones de dislocation, où l’on ne pouvait dénombrer que quelques dizaines de personnes. C’est de bonne guerre…

Les initiateurs de la marche de dimanche prochain veulent prouver leur supériorité tant en nombre qu’en terme d’encadrement.

Ils peuvent aisément le faire, s’ils obtiennent l’autorisation des autorités, sachant que la période coïncide avec le début de la campagne électorale et que cela présente des risques de débordement et de trouble à l’ordre public.

 

T.J

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Aïd Al Adha 2024: le prix de l’abattage à Casablanca













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page