Maroc
A la Une

Kénitra: un policier risque très gros

Le service préfectoral de la police judiciaire de la ville de Kénitra a ouvert, lundi, une enquête judiciaire sous la supervision du parquet compétent, afin de déterminer les tenants et aboutissants de l’implication présumée d’un agent de police, un gardien de la paix exerçant au sein de la sûreté provinciale de la ville de Salé et bénéficiant de son congé annuel, dans une affaire de possession et de trafic de drogues et de psychotropes.

L’agent de police a été interpellé lors d’une opération sécuritaire menée dans la ville de Kénitra, en coordination avec les services de la Direction générale de surveillance du territoire (DGST), en flagrant délit de possession de 151 grammes de cocaïne et de plusieurs boites de colle utilisée comme drogues, outre une somme d’argent en dirhams et en euros, soupçonnés d’être le butin de cette activité criminelle, indique une source sécuritaire.

L’interpellation de cet agent de police intervient dans le sillage des développements de l’enquête réalisée à l’issue de l’arrestation de trois individus à la gare de train de Kénitra, en flagrant délit de possession de 203 grammes de cocaïne, souligne la même source, précisant que les investigations menées ont révélé le soupçon de l’implication de l’agent de police interpellé dans cette activité criminelle.

Le mis en cause a été placé en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent, afin d’élucider les tenants et les aboutissants de cette affaire, et déterminer les éventuelles ramifications de cette activité criminelle.

La Direction Générale de la Sûreté Nationale a, par ailleurs, décidé de suspendre temporairement le policier interpellé, dans l’attente des résultats de l’enquête judiciaire, note la même source.

S.L

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Aïd Al Adha au Maroc: combien coûtera le mouton ?













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page