Politique

Pour Benkirane, les populations rurales « font la fête et jouent du bendir »

KIOSQUE – Le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, a donné son point de vue, sur le vécu quotidien des populations rurales du royaume, rapporte Al Ahdat Al Maghribiya.

Au cours de la séance consacrée aux questions orales à la chambre des conseillers, mardi 31 mai, Benkirane a développé le sujet du «développement des régions rurales et montagneuses, à la lumière de la gouvernance régionale».

Il a souligné que l’Etat s’est trouvé en situation de légitime défense face à des tensions. Ainsi, au lieu d’orienter ses investissements vers les secteurs de l’enseignement, de la santé et de l’emploi, il a œuvré à préserver la sécurité et la stabilité du pays.

Et aujourd’hui, « les Marocaines et les Marocains, en dépit de l’existence de problèmes, jouissent de la sécurité et de la stabilité ».
Le chef du gouvernement a appelé «les gens de la ville», parlementaires et politiciens compris, à laisser tranquilles les ruraux.

Il a précisé: «Je pense que les villages sont devenus un réservoir électoral pour certains, alors que la population ne veut qu’un président d’une commune, d’une coopérative, un médecin et un responsable à leur écoute. Le temps est venu de respecter la volonté des populations rurales au Maroc et ne pas les exploiter et les orienter électoralement au profit d’un parti donné.»

Benkirane a saisi l’occasion pour critiquer ouvertement l’opposition et son pessimisme quant à la situation du monde rural. Il a estimé que le jugement de valeur des groupes parlementaires de l’opposition est exagéré et sombre. Il a indiqué que «les populations rurales mangent, font la fête et jouent du bendir après le dîner».

« Si les ruraux écoutent les déclarations des parlementaires aujourd’hui, ils découvriront qu’ils mènent une vie infernale », a affirmé Benkirane. Il a ajouté que les Marocains sont des spécialistes de l’autoflagellation, alors qu’on ne peut qu’être fier d’être Marocain lorsqu’on entend dans un congrès auquel participait le président américain Obama et des leaders africains que le raccordement en eau et en électricité du monde rural marocain est presque complet.

Faisant parler les chiffres, Benkirane a rappelé que le taux de raccordement à l’électricité dans le monde rural a atteint 99% en 2015 au lieu des 15% de 1995. Le taux de raccordement en eau potable a atteint 95% en 2015. Les pistes couvraient 79% des régions rurales en 2015 contre 34% en 1995. Au niveau de l’enseignement, on a enregistré la création de 345 écoles et lycées.

Il a enfin appelé les parlementaires à se rendre dans le monde rural et à parcourir ses villages pour réaliser de visu la nette amélioration économique et sociale des populations. Il a souligné que le gouvernement n’a épargné aucun effort pour le désenclaver. Il a enfin rappelé le rôle majeur joué par le roi et ses multiples initiatives dans différents projets et réalisations au profit des populations rurales.

Nourredine Boughanmi

[youtube youtubeurl= »-NaotkoTIdw » ][/youtube]
whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Officiel : la Coupe d’Afrique au Maroc à partir du 21 décembre 2025













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page