Maroc

Ce qui va changer pour le port d’Agadir (VIDEO)

Karim Achengli, président du Conseil régional Souss-Massa était l’invité des Eco. Serein, clair dans ses propos et sans langue de bois, Karim Achengli a passé plus d’une heure à répondre aux questions de la rédaction.

L’assurance de mieux exporter et d’avoir une connexion portuaire a été apportée par le PDR, avec la mise à niveau du port qui a mobilisé des investissements assez conséquents, selon Achengli, en plus de la future réalisation du port sec avec tous les avantages d’un port terrestre. Sa finalité est de décongestionner le port actuel et de mobiliser des services beaucoup plus personnalisés, tout en prévoyant une ligne de cabotage reliant le port d’Agadir à celui de Tanger Med. Sur ce registre de connectivité – qui représente l’un des enjeux pour le développement économique de la région à vocation exportatrice -, Karim Achengli estime que le territoire d’Agadir Souss-Massa est interpellé par cette question.

«Le dernier discours de Sa Majesté a évoqué la dimension atlantique et africaine, qui est conjuguée avec une volonté royale de faire de notre région un centre géographique névralgique du Maroc. Donc, forcément, la problématique de connectivité est posée avec le développement de lignes maritimes et une performance du port actuel, surtout avec les récents blocages», explique Achengli.

« Nous avons un partenariat prévu avec le port de Dakar et un autre avec ceux d’Abidjan et de Saint Pedro en Côte d’Ivoire, et il est urgent de travailler dans ce sens avec une échéance fin 2024 pour lancer ces lignes maritimes ».

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Officiel : la Coupe d’Afrique au Maroc à partir du 21 décembre 2025













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page