Maroc

Baccalauréat 2023 : les épreuves d’anglais ont fuité

Les examens de la deuxième année du baccalauréat pour la session de juin 2023 ont débuté ce mardi 6 juin dans les différents lycées du Maroc. Et malgré les menaces du ministère de l’Éducation nationale, les épreuves d’anglais ont fuité sur les réseaux sociaux.

Selon une source de Le Site info, des élèves, quelques minutes seulement après le début de l’examen, ont publié, sur la page Tasribat, une copie de l’épreuve, poussant le département d’Amzazi à intervenir. Le ministère a en en effet réussi à identifier les coupables qui ont été finalement interpellés par les autorités.

Et d’ajouter que les mis en cause sont originaires de plusieurs villes du Royaume. Rappelons que dans l’optique de consolider les mécanismes de lutte et de répression de la fraude lors des examens, des campagnes de sensibilisation provinciales, régionales et nationales ont été initiées avec la participation de l’ensemble des intervenants pédagogiques et des médias en vue d’informer les candidats des conséquences de ces actes et les encourager à adhérer aux valeurs de la transparence et de l’égalité des chances.

Dans le même contexte, chaque candidat au baccalauréat, scolarisé ou libre, a été appelé à présenter un engagement dûment signé et légalisé, attestant qu’il a eu connaissance des lois et décisions en relation avec la fraude lors des examens et des sanctions pédagogiques et répressives en vigueur.

À l’instar des années précédentes, des comités de veille et de suivi ont été mis sur pied aux niveaux provincial, régional et national afin d’assurer le suivi des procédures d’examen, de publier les données y afférentes et de favoriser, le cas échéant, une intervention immédiate.

 

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Les gardiens de voitures sèment l’anarchie à Marrakech













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page