En ContinuPolitique

Gouvernement: La décision finale du PPS après le séisme politique

Après le séisme annoncé par le roi Mohammed VI, et après les chamboulements que le Parti du Progrès et du Socialisme a connu depuis le limogeage de Nabil Benabdallah et Houcine El Ouardi, l’ancien secrétaire général du PPS, Moulay Ismaïl Alaoui vient de déclarer que le parti ne quitte pas le gouvernement. 

Ce samedi matin, Moulay Ismaïl Alaoui, ancien secrétaire général du PPS et membre du Conseil des sages du même parti, a déclaré que le parti compte rester dans le gouvernement El Othmani , malgré le limogeage de l’actuel Secrétaire Général, Nabil Benabdallah et Houcine El Ouardi, suite à leur implication dans le retard d’exécution des projets d’Al Hoceima.

Cette déclaration est intervenue lors d’une réunion extraordinaire de la commission centrale du parti, à Salé. Une réunion d’urgence pour éclaircir la position du parti, suite au limogeage des deux responsables.

« Nous avons reçu deux lettres des plus grandes instances du pays, nous demandant de rester dans le gouvernement », a-t-il  déclaré.

L’actuel secrétaire général, Nabil Benabdallah, a quant à lui précisé que « malgré le choc du à la décision du roi Mohammed VI, le PPS est prêt à continuer de servir le pays, mais sans toucher l’intégrité et les intérêts du parti, qui reste au-delà de toute considération ».

Lors de cette réunion, Nabil Benabdallah a également déclaré que le parti soutient la décision royale, mais « que les deux ministres limogés ont bien accompli leur devoir ». Benabdallah a précisé que le « rapport de la Cour des Comptes est discutable » et qu’il allait « y revenir après ».

Khouloud Kebali

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Pluies intenses et coups de tonnerre à Marrakech (Vidéo)













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page