Monde

Présidentielle USA: Biden tire à boulets rouges sur Trump

Par LeSiteinfo avec MAP

À dix mois de l’élection présidentielle aux États-Unis, le président démocrate Joe Biden a tiré à boulets rouges sur son prédécesseur et probable adversaire, le républicain Donald Trump, le qualifiant de « menace » pour la démocratie.

Dans son premier discours de campagne alors qu’il est mis à mal dans les sondages, Joe Biden a présenté le prochain scrutin comme un choix entre un candidat dévoué à défendre les idéaux américains et un « agent du chaos » prêt à les fouler pour son profit personnel.

A la veille du troisième anniversaire de l’assaut contre le Capitole par des partisans de Donald Trump pour contester sa défaite aux élections de 2020, le président Biden a de nouveau accusé l’ancien président d’avoir fomenté cette « insurrection », tout en prévenant qu’il allait détruire le fondement de la démocratie américaine s’il revenait au pouvoir.

«Il n’y a aucune confusion sur qui est Trump ou sur ce qu’il a l’intention de faire», a prévenu M. Biden dans un discours prononcé en Pennsylvanie.

« La dureté de l’attaque de M. Biden contre son rival illustre à la fois ce que sa campagne considère comme l’enjeu de l’élection de 2024 et sa position politique périlleuse », commente le New York Times.

Confronté à de faibles taux de popularité, à des sondages défavorables face à M. Trump, à des inquiétudes concernant son âge et à un malaise persistant sur l’état de l’économie, M. Biden se tourne de plus en plus vers celui qui s’est avéré être la meilleure source de motivation des démocrates.

Lors d’un rassemblement électoral dans l’Iowa peu après l’intervention de son rival, Donald Trump a vivement riposté, qualifiant les commentaires du président de «pathétiques et alarmistes», tout en l’accusant « d’abuser de l’héritage de George Washington ».

La course à l’investiture républicaine commence par le caucus de l’Iowa le 15 janvier qui marque le début de la course qui va décider du concurrent de Joe Biden lors des élections générales du 5 novembre prochain.

Un sondage réalisé récemment par Des Moines Register/NBC News/Mediacom Iowa Poll a fait ressortir que Trump est le grand favori pour remporter de cette première étape des primaires du Grand Old Party.

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Pluies intenses et coups de tonnerre à Marrakech (Vidéo)













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page