En ContinuMaroc

Emploi: le roi Mohammed VI en colère contre El Othmani ?

Le Chef du gouvernement Saadeddine El Othmani aurait lourdement déçu le roi Mohammed VI. C’est ce que confirme le quotidien Al Akhbar de ce mercredi, qui rapporte des détails sur cette affaire.

Le chef de l’Exécutif avait fait une présentation sur la formation professionnelle lors de la séance de travail consacrée à la mise à niveau de l’offre de formation professionnelle.

Selon le quotidien, le ministre de l’Intérieur Abdelouafi Laftit a soulevé, après la fin de la présentation, l’absence d’enveloppe budgétaire et des sources de financement, rappelant les anciens échecs des formations professionnelles du ministère de l’Industrie et du commerce. Ce qui a poussé le roi Mohammed VI à exiger des éclaircissements sur ce volet de la présentation, révèle cette même source.

La même source a ajouté que la réponse d’El Othmani n’a pas convaincu le Souverain qui aurait mis ainsi fin à la réunion et appelé le gouvernement à approfondir l’étude autour de la formation professionnelle et à élaborer un programme de projets et de mesures conformément aux orientations royales.

Rappelons que le roi Mohammed VI, a présidé, début octobre, au Palais Royal de Rabat, une séance de travail consacrée à la mise à niveau de l’offre de formation professionnelle, à la diversification et valorisation des métiers et la modernisation des méthodes pédagogiques.

Au cours de cette réunion, le Souverain a pris connaissance des premières propositions et mesures à prendre par les départements concernés relatives à la mise en œuvre des Hautes Orientations Royales.

Le Souverain a donné Ses Hautes Directives pour le développement de nouvelles formations dans les secteurs et métiers porteurs tout en mettant à niveau les formations dans les métiers dits classiques, qui demeurent les principaux pourvoyeurs d’emplois pour les jeunes, tels que ceux liés aux secteurs de l’industrie, des services, le BTP, l’agriculture, la pêche, l’eau, l’énergie et l’artisanat.

A ce sujet, Mohammed VI a particulièrement mis l’accent sur la nécessité de développer davantage l’offre de la formation professionnelle, en adoptant de nouveaux standards de qualité, notamment dans le secteur de l’hôtellerie et du tourisme de façon à stimuler et accompagner l’essor essentiel de ce secteur stratégique. L’attention Royale a également porté sur la Formation professionnelle dans le secteur de la Santé, incluant les métiers paramédicaux et de techniciens de santé, notamment en maintenance et réparation des équipements médicaux où il existe un réel potentiel d’emplois.

Le roi a donné ses Hautes Orientations en vue d’élaborer des formations qualifiantes courtes de près de quatre mois, intégrant des modules linguistiques et techniques destinés aux personnes ayant acquis une expérience dans le secteur informel, et ce en vue de leur offrir l’opportunité d’intégrer le secteur formel et de valoriser ainsi leurs savoir-faire et aptitudes.

N.M.

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Aïd Al Adha 2024: le prix de l’abattage à Casablanca













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page