Après sa garde à vue, Sarkozy sort de son silence (VIDEO)

Nicolas Sarkozy, ex-président de la république française a été l’invité, le 22 mars, du journal de 20h de TF1. Il a essayé de prouver son innocence à l’opinion publique au sujet des soupçons de financement libyen de sa campagne électorale de 2007. « Il n’y a pas un document, pas une photo, pas un compte… pas une preuve matérielle. Il n’y a que la haine, la boue, la médiocrité, la malveillance et la calomnie », a-t-il affirmé.

Sarkozy a été entendu le 20 mars par les policiers de l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales. Sa garde à vue dans les locaux de la police judiciaire à Nanterre a duré 24 heures.

Poursuivi pour « corruption passive », « financement illégal de campagne électorale » et « recel de fond public libyens », l’ancien locataire de l’Élysée est actuellement placé sous contrôle judiciaire. Il lui est interdit de rencontrer plusieurs personnalités liées au dossier.

D.K.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Attentat de Nice: nouveau rebondissement

Un homme a été arrêté, jeudi soir à Nice, soupçonné d’avoir été en contact avec l'auteur de l’attaque à l’arme blanche perpétrée le matin dans la basilique Notre-Dame de la ville faisant trois morts, rapportent vendredi les médias français.