Maroc

Séisme au Maroc: le vrai du faux

Le séisme qui a frappé vendredi soir la province d’Al Haouz fait l’objet de plusieurs Fake news. La MAP fait le tri entre intox et informations vraies :

– Des informations circulant sur les réseaux sociaux font état de putréfaction des dépouilles de victimes à l’air libre et sous les décombres. FAUX.

Toutes les dépouilles retirées des gravats ont été bel et bien inhumées. Le dernier bilan officiel, rendu public ce mardi à 13H00, précise en effet que 2.884 corps ont été enterrés.

– Le Centre hospitalier régional Hassan II d’Agadir ne disposerait pas de certains médicaments, selon des sites d’information et des publications sur les réseaux sociaux. FAUX.

Dans une mise au point, la Direction de l’hôpital « dément et rejette ces rumeurs et allégations qui n’ont rien de véridique et qui influent négativement sur la quiétude des populations de la région Souss-Massa en ces temps de catastrophe que traverse notre pays ».

– Des publications sur les réseaux sociaux prétendent que la Direction générale de la météorologie aurait émis un bulletin d’alerte de niveau orange prévoyant des pluies torrentielles mercredi et jeudi dans plusieurs régions du Maroc, dont des localités sinistrées. FAUX.

Contactée par la MAP, la Direction générale de la météorologie a catégoriquement démenti cette information, affirmant qu’elle n’a publié aucune alerte à ce sujet.

« Suite à la propagation de fausses informations sur les réseaux sociaux à propos d’un prétendu bulletin d’alerte météorologique prévoyant des averses orageuses atteignant 120 mm et des rafales de vents jusqu’à 95 km/h de mercredi (15H00) à jeudi (18H00), la Direction générale de la météorologie affirme qu’elle n’a publié aucun bulletin d’alerte à ce sujet ».

La Direction prévoit, en revanche, « de faibles averses orageuses dans certaines provinces du Haut Atlas et les plaines avoisinantes à partir de mercredi après-midi ».

– La chute de rochers montagneux sur la route de Tizi N Test, reliant Marrakech à Taroudant, a occasionné la mort de six personnes qui assistaient les secouristes, croient savoir des internautes. FAUX.

Contactées par la MAP, les autorités locales ont catégoriquement nié cette information.

– Une image partagée sur les réseaux sociaux allègue que les autorités auraient fermé l’accès aux villages sinistrés et demandent aux citoyens « d’acheminer leurs donations vers la Fondation Mohammed VI ». FAUX.

Des sources autorisées ont catégoriquement démenti ce message.

– Certains internautes partagent des contenus prétendant que le CHU-Mohammed VI de Marrakech connaîtrait une absence de matériel médical. FAUX.

Dans une mise au point, la direction du CHU « dément et réfute toutes ces allégations mensongères qui circulent dans cette conjoncture catastrophique que traverse notre pays ». Le directeur du centre affirme que « cet établissement de santé œuvre à fournir les services médicaux et les soins de santé nécessaires au profit des victimes et des blessés »

S.L.

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Aïd Al Adha au Maroc: combien coûtera le mouton ?













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page