Maroc

Santé : des médecins jordaniens et indiens pour combler le manque au Maroc ?

Afin de pallier le manque flagrant de médecins nationaux, le Maroc s’apprête à recruter des praticiens étrangers, particulièrement jordaniens et indiens, a révélé Nizar Baraka, ministre de l’Équipement et de l’Eau lors d’une réunion d’information à la province de Larache.

En effet, le patron du parti de la Balance a affirmé que ces cadres de la santé seront rémunérés pour les services rendus. Le ministre a également souligné qu’il n’est pas logique que pendant que le Maroc met en œuvre la généralisation de la protection sociale et que la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) rembourse les frais des soins, les services connaissent des dysfonctionnements, vu le manque flagrant de médecins, surtout en milieu rural.

Par ailleurs, Nizar Baraka a tenu à saluer le système de l’Assurance maladie obligatoire (AMO) qui permet aux citoyens ne pouvant pas s’acquitter des frais d’adhésion la possibilité de bénéficier gratuitement des services sanitaires du secteur public. De même qu’ils ont accès aux services du secteur privé, comme tous les employés et les fonctionnaires, a-t-il précisé.

Cependant, le droit à la santé se trouve confronté au manque constaté au niveau des centres de santé aussi bien qu’à celui des ressources humaines exerçant dans le secteur, a déploré le ministre, tout en assurant que l’Exécutif travaille en vue de pallier cette situation.

Dans ce sens, et d’après des données fournies par le ministre de l’Équipement et de l’Eau, le Maroc a besoin de 30000 médecins dans le secteur public, sachant que seulement 12000 praticiens marocains sont formés par an, dont quelque 700 préfèrent exercer à l’étranger.

Larbi Alaoui

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Jeux Olympiques : Aziz Akhannouch attendu à Paris pour la cérémonie d’ouverture











Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page