Economie

Industrie du Sport : la FMPS dresse l’état des lieux au Maroc

La Fédération marocaine des professionnels du sport (FMPS) a organisé, ce mardi à Casablanca, une conférence de presse pour la présentation des résultats de la 1ère étude sur l’industrie du sport.

Pour les besoins de l’étude, 321 acteurs privés du sport ont été interrogés (entrepreneurs individuels, micro-entreprises, sociétés, filiales de groupes internationaux…). Le retail et les salles de sport sont les deux segments présentant le plus d’entreprises de la filière, fait-on savoir.

Le chiffre d’affaires cumulé de l’échantillon étudié s’élève à 19,04 milliards de DH en 2022, indique-t-on.

Dans le détail, le commerce d’articles de sport (en boutique ou par Internet) pèse 3,77 milliards de DH. Avec plus de 604 millions de DH, le segment des clubs et salles de sport est en pleine expansion (+25% par rapport à 2021), relève l’étude. Les « Equipements/Infrastructures » sont le 4ème segment du secteur privé du sport au Maroc avec 347,7 millions de DH. Pour sa part, la somme des budgets des 16 clubs de Botola 1 est estimée à 879 millions de DH.

La part des exportations de l’industrie du sport ne dépasse pas les 2% des exportations annuelles du Maroc, fait savoir l’étude.

Par ailleurs, les trois principaux viviers d’emplois sont le commerce, le fitness et la professionnalisation des clubs. Les points de vente de matériels et équipements de sport représentaient 31% des emplois en 2022, contre 25% pour les clubs et salles de sport et 12% pour les clubs de Botola.

Dans un autre registre, on apprend l’existence au Maroc d’au moins 350.000 licenciés répartis au sein de 5000 associations sportives. Un chiffre « très faible » (moins d’1% de la population marocaine) en comparaison avec d’autres pays comme la Turquie avec ses 3,2 millions de licenciés (soit 4,1% de la population turque), ou encore la France qui enregistre près de 16 millions de licenciés en 2020 (soit environ 23,5% de la population française).

Cependant, quel que soit le nombre réel des licenciés au Maroc, il restera bien inférieur à celui de la pratique « libre », selon l’étude, qui estime à 10 millions le nombre de pratiquants de sport dans le pays. A titre de comparaison, 70% de la population française est engagée dans une activité sportive.

Par ailleurs, la pratique du sport est génératrice d’emplois, note l’étude. Ainsi, le nombre d’emplois liés à la pratique sportive au Maroc est estimé à 50.000 dans le milieu associatif, avec un potentiel de 115.000 personnes.

Le seul secteur privé du sport au Maroc pèse a minima 1,56% du PIB et emploie plus de 11.500 personnes, relève l’étude. « Si on y ajoute les 25.000 emplois du secteur public et les 50.000 du monde associatif, l’industrie du sport dépasse la barre des 85.000 à 110.000 emplois en prenant en compte la part de l’informel », indique-t-on.

Le potentiel du sport marocain est estimé à 240.000 emplois, avance l’étude.

Le président de la FMPS, Mehdi Sekkouri, a par ailleurs annoncé que la Fédération sortira prochainement le premier guide des professionnels du sport.

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Mawazine: Oum Kalthoum en hologramme impressionne le public (VIDEO)













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page