Sport

WAC-MCO : les Oujdis protestent contre l’arbitrage (PHOTO)

Le Mouloudia d’Oujda a officiellement protesté contre les décisions arbitrales constatées lors de son match contre le Wydad Casablanca ce mercredi. L’équipe du MCO a qualifié les erreurs de « graves » soulignant qu’elles étaient à l’origine de sa défaite contre le WAC.

Le Mouloudia Oujda Club dénonce le niveau « médiocre » et « choquant » de l’équipe arbitrale dirigée par l’arbitre du match et les arbitres du VAR. Dans son communiqué, le MCO indique que l’arbitre a ignoré l’expulsion du défenseur congolais du Wydad, Arsène Zola, après avoir traîné et laissé tomber le joueur Chouaib Faidi, et l’avoir privé d’une opportunité de marquer.

Le MCO indique également que l’expulsion de son joueur Imad Sarbout soulignant que son intervention ne méritait pas un carton rouge. Le MCO ajoute également que le deuxième but du WAC ne devrait pas être accordé

n’était pas légitime, après que le ballon a touché Junior Sambo, l’attaquant adverse, notant que la position du joueur était en position de hors-jeu lors de la passe de but. Le troisième but marqué par le Wydad Athletic Club est survenu suite à un corner incorrect, alors que le ballon touchait un joueur. » L’équipe adverse a quitté le terrain.

L’équipe d’Al-Wajdi a poursuivi : « Une expulsion injuste de notre entraîneur, Fawzi Gamal, qui n’a affiché aucun comportement incompatible avec l’éthique sportive et ne l’a pas fait. »
Il a prononcé n’importe quel mot qui a offensé l’équipe arbitrale, mais l’arbitre assistant n’a pas accepté son avertissement en constatant que le joueur de l’équipe adverse a utilisé son coude et a frappé notre joueur afin de prendre possession du ballon.

« Sinbad Al-Sharq » a poursuivi son discours dans le communiqué en disant: « Le comité directeur du Mouloudia Club d’Oujdia dénonce ce massacre arbitral. Il proteste fermement et envoie des signaux d’avertissement clairs à la Direction de l’Arbitrage et à la Ligue Nationale du Football Professionnel ». , afin de traiter sérieusement ces graves erreurs. » Nous tenons pour entièrement responsables le trio arbitral et les arbitres du VAR, les auteurs de la farce arbitrale.

L’équipe d’Al-Wajdi a conclu sa déclaration en déclarant : « Nous sommes prêts à aller de l’avant pour prendre toutes les mesures juridiques qui préserveront les droits de notre équipe et garantiront le principe de l’égalité des chances que nous recherchons tous dans notre tournoi professionnel. »

 


whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp

Enseignement : la date des prochaines vacances scolaires











Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page