Sport

LdC: l’entraîneur de l’AS FAR s’exprime après la défaite

Par LeSiteinfo avec MAP

Voici les déclarations des entraîneurs à l’issue du match du 2e tour préliminaire aller de la Ligue des champions de la CAF, disputé samedi au stade olympique de Sousse (120 à l’Est de Tunis) par l’AS FAR face à l’Etoile Sportive du Sahel (0-1).

Nasreddine Nabi (entraîneur des FAR) :

« Le football est cruel et ce match en est le meilleur exemple. Nous méritions la victoire et même un match nul ne nous aurait pas satisfait.

Malheureusement, nous avons manqué terriblement d’efficacité devant les buts bien que nous nous sommes procurés beaucoup d’occasions.

Nos joueurs ont toutes les qualités requises pour revenir dans la partie à l’occasion de la manche retour.

Les données tactiques font partie du jeu et nous craignions les balles arrêtées de l’Etoile au vu du gabarit de ses joueurs. Il est normal qu’on encaisse un but. Mais, ce qui n’est pas normal, c’est qu’on ne concrétise pas. Nous sommes venus pour marquer et pour gagner. Sincèrement, nous avons les moyens de rebondir.

Mon équipe ne mérite pas de perdre. Le but a été marqué sur balle arrêtée. Un but qui nous a surpris. A cause de ce but, le moral de mes joueurs est tombé et les Etoilés ont gagné en confiance.

Mes joueurs ont été touchés psychologiquement. Désarçonnés par le but, ils ont eu du mal à réagir. C’est psychologique !

Mohamed Ali Nafkha (entraîneur adjoint de l’ESS) :

« L’AS FAR est un adversaire respectable. A cause de la pression du résultat, nous avons raté l’entame du match. Heureusement que nous n’avons pas encaissé de but. Nous irons à Marrakech pour confirmer notre ascendant.

Parmi les choses qui n’ont pas marché lors de ce match aller, il y a le fait que nous n’avons pas été compacts. Le pressing n’a pas, d’ailleurs, bien fonctionné.

Les joueurs, qui ont fait leur entrée en cours de jeu, ont apporté la plus-value escomptée.

Il y a des joueurs qui ont débuté le match et n’étaient pas bien, aussi bien physiquement que tactiquement. Nous avons dû les remplacer en deuxième mi-temps et le résultat a suivi ».

S.L.

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Les gardiens de voitures sèment l’anarchie à Marrakech













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page