Monde

Débat de la présidentielle US: piètre performance de Biden

Par LeSiteinfo avec MAP

Panique, tourmente, performance catastrophique, quête d’une alternative, les médias américains sont unanimes vendredi à faire écho du doute qui s’empare de Parti démocrate au lendemain du premier face-à-face télévisé de l’élection présidentielle américaine de novembre où l’actuel président, Joe Biden est apparu diminué face à son prédécesseur Donald Trump.

“Une performance maladroite et une fête en panique”, titre ainsi le New York Times qui souligne que la performance “fragile et interrompue” de Biden pendant le débat “pousse les démocrates à parler de son remplacement” pour les échéances présidentielles.

Pour le grand tirage, le candidat démocrate “espérait donner un nouvel élan à sa candidature à la réélection en acceptant d’en débattre près de deux mois avant sa nomination officielle. Au lieu de cela, sa performance hésitante et décousue jeudi soir a provoqué une vague de panique parmi les démocrates et a relancé le débat sur la question de savoir s’il devait ou non être le candidat”.

“Plutôt que de dissiper les inquiétudes concernant son âge, Biden, 81 ans, en a fait la question centrale”, ajoute la même source.

Même son de cloche chez le “Wall Street Journal” qui barre sa Une du titre: “Les démocrates discutent en privé du remplacement de Biden sur le ticket présidentiel”.

“La performance hésitante du président Biden contre Donald Trump jeudi a laissé le Parti démocrate dans la tourmente”, analyse le quotidien, qui rapportent que les leaders démocrates “tentant de faire le tri dans les perspectives du président après une apparition au cours de laquelle il a trébuché sur les mots, balbutié dans de nombreuses réponses et suscité de nombreuses inquiétudes chez les électeurs selon lesquelles il est trop vieux pour servir”.

“Le débat désastreux de Biden accélère les doutes sur sa candidature”, assène de son côté le media des milieux économiques Bloomberg qui relève que la performance du président a “attisé les inquiétudes des électeurs concernant l’âge”.

“Trump apporte de l’énergie et des mensonges mais met Biden sur la défensive”, enchaîne le quotidien dans son analyse en reference aux prestations des deux candidats en lice pour la Maison Blanche.

Selon Bloomberg, “le président Joe Biden a parié qu’un débat avec le républicain Donald Trump relancerait sa campagne de réélection moribonde. Son pari a échoué”.

Comme attendu, le média conservateur “Fox News” a aussi vertement critiqué Biden en évoquant une “une prestation catastrophique” et des “appels à son retrait” de la course présidentielle.

Pour Politico, «le mouvement visant à convaincre Biden de ne pas se présenter est réel.»

“Alarmés par le débat de Biden, certains hauts dirigeants démocrates se tournent vers Schumer, Jeffries et Jill Biden pour exhorter le président à repenser sa campagne”, écrit-il en référence au chef de la majorité démocrate au Sénat, Chuck Schumer, au chef de la minorité du parti à la chambre des représentants, Hakeem Jefferies et la première dame des Etats-Unis.

De l’inflation, à l’immigration en passant par la politique étrangère et la lutte contre le changement climatique, les deux candidats à l’élection présidentielle américaine de novembre, l’actuel président Joe Biden et son prédécesseur Donald Trump se sont livrés à un échange acerbe d’accusations lors de leur premier débat tenu jeudi soir à Atlanta en Géorgie (Sud-Est des Etats-Unis).

Les deux prétendants ont essayé de défendre leurs positions sur divers sujets d’actualité qui préoccupent les électeurs américains comme l’économie, l’immigration, l’avortement, l’accès à l’assurance maladie, la réduction des impôts ou encore la préservation de la démocratie.

Biden a vanté le « progrès significatif » réalisé jusqu’à présent par son équipe, en promettant de finir le travail entamé lors du premier mandat. Trump lui s’est encore attaqué à la performance de l’administration démocrate, tout en réitérant sa promesse de « rendre à l’Amérique sa grandeur » s’il parvient à accéder une nouvelle fois à la Maison Blanche en novembre prochain.

S.L

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Une alerte au tsunami déclenchée à El Jadida ? Le vrai du faux











Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page