Monde

Tunisie: une dizaine de responsables devant la justice sur fond de scandale touchant le drapeau du pays

Par LeSiteinfo avec MAP

La justice tunisienne a décidé lundi de poursuivre neuf responsables dont le président de la Fédération tunisienne de natation (FTN), sur fond de scandale du drapeau tunisien couvert lors d’une compétition de natation organisée dans la banlieue de Tunis.

Selon des sources judiciaires, le président du bureau dissout de la Fédération et un cadre de l’Agence antidopage ont été placés en garde à vue, tandis que 7 autres responsables ont été convoqués lundi au tribunal de Ben Arous, au sud de la capitale.

Lors de la 7e édition du Tunisian Open Master, organisée par la Fédération tunisienne de natation à la piscine olympique de Radés, le drapeau tunisien avait été caché par un bout de tissu pour se conformer à des sanctions de l’Agence mondiale antidopage (AMA), suscitant ainsi une vive controverse dans le pays.

Dans la foulée, le ministère des Sports en Tunisie a décidé la dissolution du bureau de la Fédération tunisienne de natation et le limogeage du directeur général de l’Agence tunisienne de lutte antidopage et d’un commissaire régional de la jeunesse et des sports.

Cet incident intervient quelques jours après l’annonce par l’Agence mondiale antidopage (AMA) des sanctions contre la Tunisie à cause de la non-conformité de l’Organisation nationale tunisienne antidopage (ANAD).

Parmi les sanctions infligées par le régulateur mondial, la Tunisie sera privée d’accueillir des championnats régionaux, continentaux ou mondiaux, et le drapeau tunisien ne sera pas autorisé à être levé lors de ces évènements sportifs, jusqu’à ce que le pays puisse être réintégré par l’AMA.

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Aïd Al Adha au Maroc: combien coûtera le mouton ?













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page