Monde

Une étude alerte sur les changements climatiques

Les changements climatiques provoquent des vagues de chaleur plus longues et plus intenses, selon une nouvelle étude.

Depuis 1979, les vagues de chaleur mondiales se déplacent 20% plus lentement – ce qui signifie que davantage de personnes restent au chaud plus longtemps – et elles se produisent 67% plus souvent, indique une étude parue dans la revue américaine Science Advances.

L’étude a révélé que les températures enregistrées lors des vagues de chaleur sont plus élevées qu’il y a 40 ans.

Des études antérieures ont montré une aggravation des vagues de chaleur, mais celle-ci est plus complète et se concentre fortement non seulement sur la température et la superficie, mais aussi sur la durée de la forte chaleur et la façon dont elle se propage à travers les continents, ont déclaré les co-auteurs de l’étude et climatologues Wei Zhang de l’Utah State University et Gabriel Lau de l’Université de Princeton.

De 1979 à 1983, les vagues de chaleur duraient en moyenne huit jours, mais de 2016 à 2020, cette durée pouvait atteindre 12 jours, selon l’étude.

L’Eurasie a été particulièrement touchée par des vagues de chaleur de plus longue durée, selon la même source.

« Cette étude envoie un avertissement clair selon lequel le changement climatique rend les vagues de chaleur encore plus dangereuses à plus d’un titre », a déclaré Michael Wehner, climatologue au Lawrence Berkeley National Lab.

Les scientifiques ont mené des simulations informatiques montrant que ces changements étaient dûs aux émissions de chaleur provenant de la combustion du charbon, du pétrole et du gaz naturel.

« L’une des conséquences les plus directes du réchauffement climatique est la hausse de la fréquence des vagues de chaleur », a relevé Jennifer Francis, scientifique au Woodwell Climate Research Center.

JB

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Aïd Al Adha au Maroc: combien coûtera le mouton ?













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page