Monde

Stress hydrique: la Tunisie augmente les prix d’eau potable

Par LeSiteinfo avec MAP

La Tunisie vient de fixer une nouvelle tarification de l’eau potable prévoyant une hausse des prix selon la moyenne de consommation, en réponse à une sécheresse qui dure depuis cinq ans et une forte baisse des réserves d’eau.

Cette hausse des prix de l’eau potable concerne tous les types d’abonnements hormis les abonnements touristiques et des groupements de développement dans le secteur de l’agriculture et de la pêche, précise un arrêté de l’autorité gouvernementale chargée de l’eau.

Après des années de sécheresse persistante, les réserves des barrages ont atteint fin février les 813 millions de mètres cubes, ce qui correspond à un taux de remplissage de 35,1%.

Toutefois, les arrivées d’eau provenant d’un certain nombre de barrages parmi les plus importants, tels que ceux d’Al-Haraka, de Sijnan et d’Al-Zayatin au nord, sont restées faibles, selon des chiffres officiels.

Malgré cette hausse, les autorités ont appelé à faire preuve de vigilance, vu les prévisions futures, portant sur la fréquence des années de sécheresse.

Le ministère de l’agriculture a décidé récemment de prolonger les mesures de rationnement de l’eau dans le pays, instaurées fin mars dernier pour faire face à un stress hydrique alarmant.

Les mesures portant sur l’instauration d’un système de quotas conjoncturel et l’interdiction de certains usages de l’eau, sont maintenues jusqu’à nouvel ordre, dans le sillage d’une sécheresse persistante et la chute des réserves en eau des barrages.

S.L.

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Aïd Al Adha au Maroc: combien coûtera le mouton ?













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page