Monde

OMS : Plus d’un milliard de personnes dans le monde sont obèses

Par LeSiteinfo avec MAP

L’obésité a plus que doublé depuis 1990 chez les adultes et quadruplé chez les enfants et les adolescents, atteignant une part de plus d’un milliard de personnes obèses dans le monde, a révélé, vendredi, l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Dans une nouvelle étude, l’OMS indique que la dénutrition représente un problème de santé publique dans de nombreux pays, en particulier en Asie du Sud-Est et en Afrique du Nord, notant que les pays représentant les taux combinés d’insuffisance pondérale et d’obésité les plus élevés sont les pays insulaires du Pacifique et des Caraïbes et les pays du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord.

« Cette nouvelle étude souligne qu’il importe de prévenir et de prendre en charge l’obésité de la naissance à l’âge adulte, par l’alimentation, l’activité physique et des soins adéquats, en fonction des besoins » a indiqué le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, cité par un communiqué.

Pour atteindre les objectifs mondiaux de lutte contre l’obésité, le responsable préconise le renforcement « de la collaboration entre les gouvernements et les communautés, en s’appuyant sur les politiques de l’OMS et des agences nationales de santé publique, fondées sur des données probantes », soulignant la nécessité pour le secteur privé de coopérer afin « de se rendre compte des effets de ses produits sur la santé ».

Il a rappelé, dans ce sens, que lors de l’Assemblée mondiale de la Santé, en 2022, les États membres ont adopté le plan d’accélération de l’OMS pour mettre fin à l’obésité, qui vient appuyer l’action menée au niveau national jusqu’en 2030.

Ce plan prévoit notamment des mesures d’intervention portant sur le développement des pratiques saines dès la naissance, comme la protection de l’allaitement maternel, la réglementation des pratiques nuisibles de marketing des aliments et des boissons à l’intention des enfants, la promotion de politiques relatives à l’alimentation et à la nutrition dans les écoles, outre des politiques fiscales et tarifaires visant à promouvoir une alimentation saine.

L’OMS prône, à cet effet, une action multisectorielle dans les domaines de l’agriculture, de la protection sociale et de la santé, afin de réduire l’insécurité alimentaire, d’améliorer l’accès à l’eau potable et à l’assainissement et d’assurer l’accès universel aux interventions essentielles en matière de nutrition.

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Aïd Al Adha au Maroc: combien coûtera le mouton ?













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page