Maroc
A la Une

Le prix des tomates repart à la hausse après Aïd Al-Adha

Les prix des tomates sont repartis à la hausse après Aïd Al-Adha. Le kilo, qui coûtait trois dirhams seulement, a grimpé à sept dirhams, ce qui a provoqué la colère des consommateurs.

A ce propos, Abderrazzak Chabi a indiqué que les prix des tomates ont connu une hausse vertigineuse à cause de l’export des fruits et des légumes vers l’Afrique.

Dans une déclaration à Le Site info, le président de l’association des marchés de gros des fruits et légumes a indiqué que les tarifs avaient baissé ces dernières semaines à cause de la suspension de l’export vers les marchés étrangers. «Mais les prix sont repartis à la hausse après la reprise. L’export vers l’international explique la flambée des prix des tomates. Les allégations selon lesquelles cette envolée est due à la hausse des températures ou à la propagation d’un virus sont totalement infondées», explique Chabi.

«Les professionnels du secteur ne sont pas contre l’export vers l’Afrique mais nous exigeons sa réglementation et sa rationalisation. Les marchés étrangers ont toujours eu des exigences strictes pour l’importation de légumes du Maroc. Ces exigences couvrent plusieurs aspects, incluant la qualité des produits, la sécurité alimentaire, l’emballage, et la conformité aux normes environnementales et sociales. Ce n’est pas le cas des pays africains qui n’ont pas de conditions d’importation, ce qui affecte l’offre locale et fait grimper les prix des légumes», souligne le président.

H.M.

 

 

 

 

 

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Jeux Olympiques : Aziz Akhannouch attendu à Paris pour la cérémonie d’ouverture











Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page