Maroc

Éducation: Comment le privé peut apporter un souffle au Digital ?

Digitalisation de l’Éducation… C’est pour débattre du sujet que Les Inspirations ÉCO a organisé une table ronde qui a connu la participation de Ilham Laaziz, directrice du programme GENIE au sein du ministère de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports, Kenza Bouziri, directrice Communication Corporate & RSE – inwi, Lamia Outgenza, directrice générale d’International Education Group (IEG), Salma Karim, chef du département Capital humain et Innovation – Agence de développement du digital, et Otman Harrak, general manager ALX Morocco, co-fondateur de Pip Pip Yalah et de Popcard. 

Le secteur privé a son rôle à jouer dans l’accélération de la machine de la digitalisation. L’importance de cette collaboration est telle que l’introduction du Coding, en 2015, s’est effectué grâce à l’implication du secteur privé dont les opérateurs télécoms. «Dès le départ, le Maroc a réussi à prendre le train en marche en matière de coding dans les écoles. Dans le cadre d’Africa Code Week, notre pays est leader. D’ailleurs, en moins de dix ans, nous avons initié des élèves chaque année durant le mois de l’Africa Code Week. D’autres initiatives privées permettent de développer des compétences en nTech. En tout cas, concernant le ministère, si l’on a pu intégrer le coding dans les programmes de l’Éducation nationale, c’est grâce à l’initiative privée qui apporte à la fois l’expertise et l’accompagnement nécessaire», témoigne Ilham Laaziz, directrice du programme GENIE au ministère de l’Éducation nationale.

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Mawazine: Oum Kalthoum en hologramme impressionne le public (VIDEO)













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page