Maroc

Éducation: comment intégrer la pédagogie dans le numérique ? (VIDEO)

Digitalisation de l’Éducation… C’est pour débattre du sujet que Les Inspirations ÉCO a organisé une table ronde qui a connu la participation de Ilham Laaziz, directrice du programme GENIE au sein du ministère de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports, Kenza Bouziri, directrice Communication Corporate & RSE – inwi, Lamia Outgenza, directrice générale d’International Education Group (IEG), Salma Karim, chef du département Capital humain et Innovation – Agence de développement du digital, et Otman Harrak, general manager ALX Morocco, co-fondateur de Pip Pip Yalah et de Popcard. 

Les avancées dans les théories éducatives, combinées aux progrès technologiques, ont donné lieu à une expérience d’apprentissage plus captivante, interactive et dynamique, marquant ainsi un changement fondamental dans le paradigme éducatif. Le plan d’action du ministère de l’Éducation nationale pour l’éducation numérique se positionne comme l’un des moteurs principaux de cette métamorphose, comme expliqué par lham Laaziz, directrice du programme GENIE au sein du ministère.

L’intervenante rappelle que le programme GENIE, qui a été initié en 2005, vise à généraliser l’utilisation de matériel connecté dans tous les établissements scolaires.

«L’objectif était de former les enseignants à l’utilisation des outils numériques, de fournir du contenu conforme aux programmes scolaires et d’accompagner les enseignants dans le développement des pratiques numériques, une tâche complexe qui nécessite une évolution méthodologique», explique-t-elle.

Après 15 années de travail, la nouvelle feuille de route 2022-2026 renforce davantage l’intégration du numérique, en mettant l’accent sur les élèves, les enseignants et les établissements scolaires. Au niveau du primaire, les écoles pionnières adoptent des méthodes claires intégrant le numérique. Ilham Laaziz livre plus de détails et explique que les cours pris en charge numériquement, et qui sont mis à la disposition des enseignants, comprennent des exercices et des tests pour les élèves. Au collège et au lycée, l’accent est mis sur le renforcement de l’enseignement des sciences. Des plateformes développées offrent aux enseignants des parcours en mathématiques, physique, chimie et SVT, sous forme de médias, d’animations vidéo et de supports pédagogiques. Les élèves ont accès à des quiz et des tests.

À noter que cette expérimentation a débuté dans 200 collèges, en vue de tester et d’équiper progressivement les enseignants et les établissements. Outre le renforcement des langues, dont l’arabe, le français et l’anglais, une plateforme est en cours de construction pour la langue amazigh. À noter que le primaire bénéficie déjà de sources en amazigh. Le renforcement des langues au niveau du collège et du lycée s’effectuera via les plateformes internationales existantes.

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Aïd Al Adha 2024: le prix de l’abattage à Casablanca













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page