Maroc
A la Une

Béni Mellal: une décision de la justice indigne les Marocains

Indignation et colère ont été vivement suscitées sur les réseaux sociaux, pendant ces dernières heures, à cause de la peine incroyable dont a écopé un individu accusé d’avoir violé trois jeunes filles mineures.

Imaginez que la Chambre criminelle de première instance près la Cour d’appel de Béni Mellal a récemment condamné ce violeur à une peine d’emprisonnement de deux ans… avec sursis!

Le parquet général compétent avait poursuivi le mis en cause pour accusation d’avoir défloré une mineure, sans user de violence , d’en avoir abusé sexuellement d’une autre, âgée de moins de 18 ans, sans encore une fois user de force et aussi d’avoir essayé d’en séduire une troisième, âgée également de moins de 18 ans.

Ce verdict incroyable de deux ans d’emprisonnement avec sursis, ordonné par le tribunal de Béni Mellal, n’a pas manqué de surprendre désagréablement et d’indigner vivement un grand nombre d’acteurs associatifs et de défenseurs de droits humains, considérant que cette peine ne correspond point aux accusations graves portées contre ce violeur de mineures.

Et à ce propos, l’avocat et acteur de défense des droits de l’Homme, Me Mohamed El Ghalloussi, a commenté ce verdict, via une publication sur sa page officielle Facebook, de la façon suivante: « J’essaie d’écrire un commentaire, mais mon stylo m’a désobéi. Alors, je me suis dit que le soleil brille en plein jour. Par conséquent, pas la peine de me fatiguer davantage et de déployer plus d’efforts car ‘Nafs amara bi su’u'(ndlr » L’âme est initiatrice du Mal, Sourate Youssef).

Larbi Alaoui

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Les gardiens de voitures sèment l’anarchie à Marrakech













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page